Dans un rapport révélé lundi par le quotidien espagnol Marca, Neymar aurait rapporté quelque 400 millions d’euros au PSG au terme de sa première saison, soit environ 180 millions de plus que la somme record investie par le club de la capitale à l’été 2017. Ce rapport précise également que l’arrivée de Lionel Messi, quatre ans plus tard, aurait été «impossible» sans la présence de Neymar.
Nasser Al-Khelaïfi l’avait promis lors de la présentation de Neymar en août 2017 : le Brésilien, acheté 220 millions d’euros, «va rapporter plus» que la somme record investie. Dans un rapport que le quotidien Marca a révélé lundi, le PSG aurait perçu quelque 400 millions après la saison 2017-18. L’impact commercial de son arrivée dans le club de la capitale et la folie marketing qui s’en est suivie, représentée notamment par les ventes du maillot de l’ex-Barcelonais (environ 500.000 euros dépensés par les fans à la boutique du PSG, deux heures après la commercialisation de la tunique floquée du numéro 10), seraient les raisons de ce tel bénéfice.

Audience télévisée : un bond de 25%
Outre les plusieurs millions d’abonnés supplémentaires sur les réseaux sociaux du Paris Saint-Germain, l’arrivée de Neymar aurait favorisé les futurs accords commerciaux avec la marque Jordan en 2018 notamment. Si l’audience télévisée du PSG aurait grimpé de 25% lors de l’exercice 2017-18, le rapport indique que la venue de Lionel Messi quatre ans plus tard aurait été «impossible» sans la présence du Brésilien.
«Il ne fait aucun doute que l’arrivée de Neymar a donné au PSG et au championnat de France une autre dimension, souligne Yoann Godin, directeur du développement international du championnat de France, cité par Marca. Son premier match est l’un des plus regardés de l’histoire du football.» Une médiatisation mondiale dont avait également bénéficié Guingamp, largement battu au Roudourou (0-3) en ce 13 août 2017. <