Le feuilleton n’a finalement pas duré bien longtemps, car Neymar a rapidement terminé par prolonger avec le Paris Saint-Germain. Mais du côté de Catalogne, on espérait encore pouvoir attirer le Brésilien du côté du Camp Nou, notamment grâce au nouveau président Joan Laporta. Une nouvelle tentative frustrée, et probablement la dernière car tout porte maintenant à croire que Neymar terminera sa carrière européenne à Paris.
Et si l’ancien numéro 11 du Barça ne retrouvera pas son ami Lionel Messi – pas à Barcelone du moins – c’est en bonne partie grâce à Nasser Al-Khelaïfi, comme l’explique le quotidien Sport ce week-end. En 2019 comme cette année, c’est lui qui s’est montré intransigeant avec le FC Barcelone, refusant d’écouter toute offre.
Il a énervé Joan Laporta
Ces dernières semaines encore, Joan Laporta et le patron du PSG se sont bien rencontrés à Paris. Mais la réponse a été tranchante. Si Neymar n’a jamais pu revenir à Barcelone, c’est aussi parce que pour Nasser, ce dossier avait aussi en enjeu géopolitique, puisque Neymar est la figure de proue du projet qatari en Europe. Un départ aurait été plus loin qu’une simple mauvaise nouvelle sur le plan sportif…
Lors de la réunion entre les deux hommes le ton est d’ailleurs monté, et Laporta est reparti de Paris en étant très énervé et en colère, frustré d’avoir eu un véritable mur en face de lui. Autant dire que les Parisiens peuvent remercier leur président…