L’Algérie dispose d’un parc automobile dépassant les  6 millions de voitures, pour une population de 41 millions d’habitants. Un chiffre en augmentation depuis 2015, malgré les restrictions sur les importations.

Selon le dernier bilan de l’Office national des statistiques (ONS), le parc national automobile comptait
6 162 542 véhicules à fin 2017, contre 5 986 181 à fin 2016, en hausse de 2,94%, correspondant à une augmentation de 176 361 unités. Dans le détail, le nombre de véhicules qui ont été immatriculés et réimmatriculés en 2017 a atteint
1 564 348 (contre 1 856 150 en 2016), dont 176 362 véhicules neufs (contre 192 171 véhicules neufs en 2016), soit une baisse globale de 291 802 unités des immatriculations et réimmatriculations par rapport à 2016 (-15,72%).
Concernant les véhicules neufs, l’ONS relève une baisse des immatriculations de 15 809 véhicules en 2017 par rapport à 2016 (-8,23%). Les immatriculations définitives des véhicules neufs renseignent sur les mises en circulation des véhicules vendus, explique l’Office, qui précise que l’examen de ces immatriculations définitives, au regard des importations, fait apparaître qu’une bonne partie des véhicules n’est pas immatriculée au cours de l’année d’importation.
Diminution des importations de 77%
Dans ce sens, l’ONS note une tendance baissière des importations des véhicules neufs, tous types confondus, par les concessionnaires, durant 2017, soit une diminution de 77%.
Concernant la composante du parc national automobile par catégorie de véhicule, il est recensé plus de 3,98 millions de véhicules de tourisme (64,6% du parc global), près de 1,2 million de camionnettes (19,3%), 417 286 camions (6,8%), 161 885 tracteurs agricoles (2,6%), 151 503 remorques (2,4%), 86 741 autocars-autobus (1,41%), 85 504 tracteurs routiers (1,39%) et 7 164 véhicules spéciaux (0,12%). Pour ce qui concerne la répartition régionale, les cinq premières wilayas qui comptent le plus grand nombre d’opérations d’immatriculations et de réimmatriculations en 2017 sont celles d’Alger avec 151 722 unités (9,7% de la totalité), suivie de Mila avec 80 441 (5,14%), Blida avec 76 274 unités (4,88%), Constantine avec 66 320 (4,24%) et Tébessa avec 63 746 (4,07%). Les 5 premières wilayas qui comptent le plus grand nombre de véhicules sont Alger avec plus de 1,6 million d’unités (26,07% de la totalité du parc), Blida avec 334 042 (5,42%), Oran avec 31 697 (5,13%), Constantine avec 225 442 (3,66%) et Tizi Ouzou avec 207 628 (3,37%). Dans le monde, Volkswagen reste la seule marque européenne qui figure dans le Top 10 des voitures les plus vendues en 2017, avec l’incontournable Golf, classée 3e grâce aux
952 826 unités vendues à l’échelle mondiale. Dans le top 10 des voitures les plus vendus dans le monde, la reine est encore une fois la Toyota Corolla, qui a été vendue à
1 224 990 exemplaires en 2017, suivie du pick-up Ford F-Series, le roi des ventes aux USA pour la 40e année consécutive. La Volkswagen Golf arrive en troisième position, et ce n’est pas le seul modèle Volkswagen dans le top 10, puisque la Tiguan est arrivée 7e place et la Polo en 10e place des voitures les plus vendues dans le monde en 2017.