Les restrictions sur les liaisons aériennes engendrées par le Covid-19 (Coronvirus) et ses conséquences sur les déplacements des participants et exposants au salon sont à l’origine de cette décision.

Le Napec, l’un des plus grands salons internationaux du secteur des hydrocarbures et de l’énergie en Afrique du Nord et la Méditerranée, prévu du 15 au 18 mars à Oran, a été reporté et se tiendra du 6 au 9 septembre prochain, a-t-on appris auprès des organisateurs de l’événement, et ce, affirme-t-on en raison des « restrictions sur les liaisons aériennes engendrées par le Covid 19 et ses conséquences sur les déplacements des participants et exposants du Napec 2020, qui devait se dérouler du 15 au 18 mars au Centre de conventions d’Oran ». En un mot, la situation du Coronavirus dans le monde qui a touché une cinquantaine de pays de la planète et ses effets sur la circulation des personnes expliquent cette décision. Il s’agit de la première rencontre économique en Algérie à être reportée par mesure de prévention en raison de cette épidémie. De façon plus précise, des délégués devant participer à ce salon ont fait état de leurs difficultés à se déplacer en cette période. Sur les 1500 délégués attendus, plusieurs viennent des pays touchés par le coronavirus, à savoir la France, Italie, Etats-Unis, Espagne, Chine, Japon. « C’est par mesure préventive qu’il a été décidé de reporter le salon. Nous avons informé les autorités », ont souligné les organisateurs.
Ainsi, ce report s’inscrit dans le sillage mondial des annulations de manifestations, de rencontres sportives en particulier en Suisse, des limitations de la circulation de personnes pour que le Coronavirus ne se propage davantage. La Russie par exemple a interdit les vols en provenance de Chine. L’Algérie n’a donc pas été épargnée par ce mouvement. « Nombre de délégués ont salué ce report », indiquent les organisateurs. C’est en un mot une mesure salutaire dont la finalité est de prendre le moindre risque de contagion et d’extension de la maladie.
A rappeler que le Napec 2020 célèbre une décennie d’existence. « Il s’est imposé au fil des années comme le rendez-vous à ne pas manquer pour les professionnels du secteur des hydrocarbures ainsi que de toute la chaine pétrolière et parapétrolière », avaient affiché les organisateurs. Cette édition devait regrouper plus de 650 professionnels de l’industrie pétrolière représentant 45 pays. Les géants du marché pétrolier international devaient y participer : le Français Total, l’italien Eni, l’Espagnol Repsol, le Norvégien Equinor. De même que les grands noms des services pétroliers tels que l’Américain Halliburton, le Japonais JGC, Shlumberger notamment devaient être au rendez-vous. Concernant la participation nationale, les grands donneurs d’ordre Sonatrach, Sonelgaz et Cosider avaient annoncé leur présence. Espérons in fine que le coronavirus sera contenu et que cette manifestation sera la dernière à être reportée en Algérie.