La direction du palais de la culture Abdelkrim-Dali, sous la houlette du nouveau directeur Noureddine Miraoui, a concocté un programme culturel et artistique riche et varié s’étalant du 21 mai au 12 juin, à l’occasion du mois sacré de Ramadhan.

Au menu, de l’andalou et du hawzi, avec des musiciens professionnels à l’instar de Abbas Kaïd Slimane, Hamid Taleb Bendiab, Nasreddine Berrouiguet, Brahim Hadj Kacem, Chafik Hadjadj, Azzeddine Bouabdellah,ainsi que du medh avec l’association El Andaloussia Ahbab Fouzi Belkhodja de Sidi Bel Abbès. Notons à l’affiche la participation, le 1er juin, de l’artiste tunisien du malouf Zied Gharsa, en tournée nationale, aux côtés de Meriem Benallal, qui seront accompagnés par l’orchestre régional de Tlemcen. Rappelons que ce dernier avait participé à la soirée d’ouverture de la 5e édition du Festival national de la musique hawzi qui s’est déroulée en juillet 2011 au niveau du Grand-Bassin, à l’occasion de la manifestation «Tlemcen, capitale de la culture islamique». Le quatrième art n’est pas en reste avec la présentation de la pièce théâtrale «El Machrou’» (Le projet) par la troupe régionale de Mascara. Dans ce sillage, est programmée (du 9 au 12 juin) la 6e édition des Journées musicales du hawzi et de l’andalou, spécial juniors. Ce mini-festival verra la participation de 8 associations musicales, à savoir la Slam, El Kortobia, El Andaloussia, Gharnata, Riad El Andalous, Ahbab Cheïkh Larbi Bensari, El Mouahidia et Cheïkh Mohammed Bouali. Par rapport au programme de la maison de la culture Abdelkader-Alloula, libellé « Les Nuits du Ramadhan » (du 20 au 10 juin), le public est invité à des soirées musicales animées par l’Association Gharnata, Karim Boughazi, Nacer Ghaffour,Ghouti Zakaria Korso. Parallèlement, le Théâtre de verdure de Koudia (Tlemcen) abritera pour sa part une série de spectacles programmés du 24 au 31 mai. A l’affiche, Salim Mokrani, Hadda El Guelmia, alias Ness S’tah, Amar Belkhodja, ainsi que Angham El Gharb et Ali Big Show. En extra muros, en l’occurrence au centre culturel de Maghnia, se produiront deux troupes, Forsane Maghnia et Gnawa, alors qu’au centre culturel de Sebdou sont invités Redouane Tilimsani et Salim Mokrani. L’hôtel Ziri de Ghazaouet servira de cadre aux Journées du rire, en hommage à Karim Brahmi. Par ailleurs, d’autres activités culturelles sont initiées à cette occasion par la direction de la culture, à l’instar des « Nuits de la calligraphie et des manuscrits » au musée de calligraphie islamique de la ville de Tlemcen, un « Café littéraire » à la bibliothèque principale de lecture publique Mohammed-Dib d’Imama, une exposition sur « La vie du Prophète (QSSL) » au Centre des arts et des expositions (Carex) de Koudia. E. H. T.