Plusieurs véhicules de particuliers ont bloqué la route qui mène au poste de transit d’Oum Teboul, dans la daïra d’El Kala, quarante-cinq kilomètres du chef-lieu de wilaya d’El Tarf. Les protestataires dénoncent la nouvelle augmentation de la taxe de sortie qui passe de 500 à 1 000 DA depuis la mise en application de la loi de finance 2020. Cette taxe, assortie d’une assurance de voyage pour la Tunisie, est catégoriquement rejetée par la population frontalière de ce pays voisin. La chaussée a été occupée, selon nos sources, sur plus de trois kilomètres côté sortie Oum Teboul jusqu’à Lahdada, une autre localité faisant partie de cette même commune. Notons que c’est la deuxième fois que les automobilistes montent au créneau contre l’augmentation d’une loi qui date du règne de Chadli Bendjedid. Les protestataires menacent de revenir à la charge si les autorités compétentes ne reviennent pas sur cette loi ainsi que plusieurs autres taxes de la loi de finance 2020. Les frontaliers font plusieurs sorties vers la Tunisie afin de visiter des parents. Notons au passage que malgré la paralysie de la circulation vers le poste frontalier, les autorités locales ont fait la sourde oreille, selon un des contestataires. Menrad Bahmed