La connaissance des diverses problématiques exposées par les blogueuses algériennes, les caractéristiques et qualités essentielles du blogging féminin en Algérie, sa réussite dans la mise en exergue des préoccupations ainsi que les capacités intellectuelles de la femme rivalisant avec l’homme, l’analyse des réalités du blogging féminin et ses perspectives, tels sont entre autres les objectifs du colloque national. En l’absence de statistiques fiables, la femme en Algérie concurrence l’homme en matière de blogging à travers les chaines Youtube, plateforme vidéo, Instagram et, particulièrement, par la création de canaux spécifiques à la femme algérienne étalant leur quotidien et leurs expériences ainsi que leurs aptitudes créatives et professionnelles.

Initié par le groupe de recherches « La femme algérienne et l’espace blogging visuel » de la faculté des sciences sociales et humaines de l’université Larbi-Ben M’hidi d’Oum El Bouaghi, le colloque réunissant une panoplie d’universitaires du pays à travers « Google Meeting », a été ouvert officiellement par Dr Dhibi, recteur de l’université.

Intitulé « Blogging féminin en Algérie, expériences réelles et visions futures », la manifestation scientifique de deux jours (27 et 28 juin 2021) a permis au recteur de l’université de rappeler l’exploitation et l’utilisation intenses, actuellement, de l’information à travers les réseaux sociaux en cette période de mondialisation et les diverses étapes concrétisées par la technologie de la communication, depuis l’écriture sur les pierres, les graffitis, en passant par le développement des réseaux sociaux, la vidéo, l’espace virtuel, le computer, le web, le téléphone portable dont l’impact a fait que le monde s’est avéré très petit.

« La présence intense de la femme dans les bloggings aux côtés de l’homme et la création de chaines électroniques, mettant en exergue ses aptitudes, et l’analyse de la présence de la femme algérienne dans le monde virtuel sont désormais une réalité », a ajouté le même intervenant

 L’importance de la manifestation, notamment le principe du blogging à travers les diverses ères à ce jour, le rôle de la femme dans le transfert des connaissances et informations, ainsi que les quantités importantes d’infos échangées à travers le monde via le blogging, notamment sur les réseaux sociaux, les applications et autres, dans la recherche de l’info fiable et crédible, l’autre face de la femme pour le blogging, sa présence permanente et ses expériences pionnières, a été soulignée tour à tour par le doyen de la faculté des sciences sociales et humaines et la présidente du colloque.

Pas moins de quatre axes ont fait l’objet de discussions et débat à cette occasion. Il s’agit de « le blogging électronique féminin, principe et contenu », « le blogging féminin et les affaires de la femme », « Blogging vidéo, espace virtuel de la femme », « caractéristiques et qualités du blogging féminin en Algérie ».

 En marge de la cérémonie d’ouverture du colloque, la faculté des sciences sociales et humaines a honoré l’un des ex-responsables du département des sciences de la communication, en l’occurrence Dr Salah Benouar, qui a servi l’Université algérienne durant 36 ans sans relâche.

Enfin, de nombreuses recommandations ont été arrêtées quant à l’importance du blogging féminin, son avancée en Algérie, la nécessité de la poursuite de son encouragement et son développement pour permettre à la femme d’étaler ses talents en matière de technologie de l’info, sites web et électroniques et autres.

Kader M.