A l’instar d’autres établissements universitaires du pays, l’université Larbi-Ben M’hidi d’Oum El Bouaghi, située à Aïn M’lila (61 kilomètres à l’ouest du chef lieu de wilaya), a décidé aussi de participer aux efforts entrepris par les pouvoirs publics destinés à atténuer la prévention de la propagation du Covid-19.

Dans ce sillage, l’initiative a été entreprise par un groupe d’enseignants de l’institut des sciences et techniques d’application (ISTA) de l’université Larbi-Ben Mhidi. Ces derniers devant la nécessité de la disponibilité des solutions stérilisantes et désinfectantes notamment pour leur utilisation dans les locaux du campus universitaire, se sont alors lancés, dimanche 22 mars 2020, dans la production locale de solutions hydro-alcooliques. Les solutions fabriquées seront mis à la disposition de l’administration de l’université qui prendra en charge leur distribution et répartition afin de faire face aux risques de propagation du Covid-19. Cette initiative d’implication et de contribution scientifique de l’université Larbi-Ben M’hidi à travers un groupe d’enseignants de l’ISTA de Aïn M’lila est plus que louable en ces moments difficiles. Les solutions hydro-alcooliques produites qui seront certainement distribuées au sein de l’université au profit des personnels administratifs, agents de sécurité, étudiants étrangers restés dans les résidences universitaires et autres, viennent à point nommé contribuer à l’effort national destiné à atténuer les effets négatifs de la propagation du Coronavirus. Alors que le pays a atteint le
niveau 3 dans sa lutte contre le
Covid 19, les corporations de travail et les associations se doivent d’initier des actions destinées à diminuer les difficultés pour faire face à la pandémie aux risques catastrophiques si des mesures adéquates ne sont pas prises. Sur un autre registre, et à l’instar des autres structures engagées dans la lutte contre la propagation du virus, la direction de la Protection civile de la wilaya d’Oum El Bouaghi a initié une opération de stérilisation des bureaux de poste de la wilaya à la veille de la perception des virements des retraités, afin de faciliter l’opération et assurer ainsi un meilleur fonctionnement des structures postales et de ses diverses opérations.
L’opération a permis aussi aux patrouilles de la Protection civile à travers les bureaux postaux de procéder au contrôle de la situation et détecter aussi la température des retraités présents dans les bureaux de poste. n