La faculté des sciences humaines et sociales de l’université Larbi-Ben Mhidi d’Oum El Bouaghi a abrité, hier lundi, une conférence scientifique nationale intitulée « La responsabilité sociale des universités algériennes (réalités et perspectives) ». La rencontre a regroupé des universitaires et chercheurs des Universités d’Alger 2, Constantine 2, Oum El Bouaghi et Sétif 2, venus animer pas moins de 8 communications avec pour objectif primordial de mettre en exergue l’impact social de l’Université sur le développement économique. « Comparaison des responsabilités sociales des universités » est le thème de la communication d’ouverture animée par Dr Nabil Bouzid et A. Baghdadi de l’université Larbi-Ben Mhidi d’Oum El Bouaghi. Elle fut suivie par une communication intitulée « l’Université algérienne entre programme académique et besoins de la société locale. Etude pratique d’un échantillon d’étudiants du département des sciences sociales de l’université d’Oum El Bouaghi », animée par Dr Kaci Salima de l’université d’Oum El Bouaghi et Amira Saker de l’université Constantine 2. « Le système de formation universitaire algérien et son rôle dans le développement économique », a fait l’objet d’une étude critique présentée par les Docteurs H. Kerbouche et A. Islam de l’université d’Oum El Bouaghi. Enfin, d’autres communications ont été animées par des chercheurs de l’université de Sétif 2 et d’Oum El Bouaghi.
Il s’agit de « La responsabilité sociale de l’Université envers ses étudiants à besoins spécifiques », « L’amélioration de la qualité de la responsabilité sociale de l’Université algérienne entre besoins et mécanismes », « La stratégie proposée pour développer la responsabilité sociale de l’Université, proposition de dynamisation de la responsabilité sociale des universités algériennes, expériences d’universités arabes et étrangères ». n