Alors que la rigueur hivernale s’installe à travers la wilaya d’Oum El Bouaghi, réputée pour son froid auressien, contraignant les citoyens en quête de chaleur à utiliser tout équipement ou appareil leur permettant de se chauffer, les risques d’asphyxie au monoxyde de carbone ne sont pas à écarter. Dans ce sillage, la wilaya vient d’enregistrer le décès d’une seconde victime d’inhalation au monoxyde de carbone. En effet, alertés, les éléments de l’unité secondaire de la Protection civile de Aïn Kercha (chef-lieu de daïra à 40 kilomètres à l’ouest d’Oum El Bouaghi), sont intervenus mardi matin dans un domicile au centre-ville pour une asphyxie au gaz. De ce fait, ils ont procédé au transfert du corps sans vie de F. B. 36 ans vers la polyclinique de la même ville. La victime a fait l’objet d’asphyxie par le monoxyde de carbone (CO) émanant d’un appareil de cuisson, selon les services de la Protection civile. Pour rappel, c’est la seconde victime décédée par asphyxie de monoxyde à travers la wilaya, après celle d’une nonagénaire de la cité du 20-Août du chef-lieu de wilaya. Enfin, pas moins de 18 personnes ont été intoxiquées au monoxyde de carbone depuis l’installation du froid, soit 8 à Aïn M’lila, 4 à Oum El Bouaghi au mois de novembre, 4 à Aïn Beïda et 2 à Souk Naâmane, parmi lesquelles 3 enfants âgés de 4 à 9 ans, au mois d’octobre, selon toujours les services de la Protection civile.

Bordj Badji Mokhtar
Une cache d’armes et de munitions découverte près de la bande frontalière sud
Une cache contenant des armes de guerre et des munitions a été découverte mardi près de la bande frontalière sud à Bordj Badji Mokhtar/6e RM par un détachement de l’Armée nationale populaire (ANP), a indiqué le ministère de la Défense nationale dans un communiqué. «Dans le cadre de la lutte antiterroriste et de la sécurisation des frontières, grâce à l’exploitation de renseignements, et lors d’une patrouille de fouilles et de recherches menée près de la bande frontalière sud à Bordj Badji Mokhtar/6e RM, un détachement de l’Armée nationale populaire a découvert, ce jour 17 décembre 2019, une cache d’armes et de munitions», a souligné le MDN. La cache découverte contenait «(02) mitrailleuses lourdes de calibre
14.5 mm, (01) lance-roquettes de type RPG-2, (01) fusil semi-automatique de type Seminov, (01) fusil à répétition, (01) canon pour mitrailleuse de type FM, (03) obus de calibre 100 mm, (40) obus de calibre 60 mm, ainsi que (3030) balles de différents calibres», a précisé la même source. «Cette opération vient s’ajouter à l’ensemble de résultats concrétisés sur le terrain et confirme la grande vigilance et la ferme détermination des Forces de l’ANP mobilisées le long des frontières, à déjouer toute tentative d’intrusion, d’introduction d’armes ou d’atteinte à la sécurité et la stabilité du pays», a affirmé le MDN.