Alors qu’ils effectuaient une patrouille, le 14 avril 2018 à  3h, l’attention des éléments de police  fut attirée par  la présence de deux individus  suspects, dont l’un portait un couffin. Voyant les policiers se rapprocher, l’un d’eux prit la fuite alors que son compagnon a été neutralisé.

La fouille  minutieuse du couffin en question par les  policiers s’est soldée par la découverte d’un lot de matériel  servant  spécialement au vol de véhicules, d’une  carte mémoire, d’un calculateur  et d’un antivol de véhicule Stepway. Conduit au poste police, le suspect  nia toutes les accusations à son encontre. Cependant, l’utilisation du système d’empreintes (Afis)  a permis aux enquêteurs   d’avoir des informations ayant trait à l’implication du suspect   auparavant dans une tentative de vol  d’un véhicule à Grarem (Mila) le 7 mars 2018, et recherché depuis   pour le même chef d’accusation (vol de véhicules).

La poursuite des investigations  avec le mis en cause s’est  soldée  par l’identification  de 7 complices  âgés de 19 à 57 ans, originaires  de Tébessa, Annaba, Constantine, Oum El Bouaghi. Alors que 3 parmi ces derniers furent arrêtes et un quatrième est sous les verrous pour une affaire de vol de véhicule, les autres demeurent toujours en fuite. Les éléments de ce réseau ont  à leur compte le vol de pas moins de 21 véhicules.  Poursuivant leurs investigations, les  enquêteurs sont parvenus à  localiser  les lieux de parcage, démontage des véhicules et de vente de pièces détachées  volées. Ces derniers ont  alors fait l’objet de  fouille à El Hadjar, Khroub, Aïn Mlila sur perquisition judiciaire  et extension des prérogatives, qui s’est soldée par  la restitution de nombreuses pièces détachées, carcasses et accessoires de véhicules.
Les 3 mis en cause arrêtés ont été déférés  devant le parquet  du chef-lieu de wilaya  pour  constitution de groupe de malfaiteurs, vols nocturnes  multiple, dégradation et utilisation frauduleuse de véhicules.