Les éléments de la brigade de recherches et d’investigations (BRI) de la Sûreté de wilaya d’Oum El Bouaghi sont parvenus, dans le cadre de la lutte contre la criminalité, à saisir 400 comprimés de psychotropes et arrêté 2 individus âgés de 24 ans.

L’exploitation d’informations crédibles a permis aux éléments de la BRI de neutraliser, le 26 décembre 2018, les deux (02) suspects à bord d’un véhicule et qui s’apprêtaient à écouler la quantité de psychotropes dissimulée dans un sachet en plastique au niveau de la sortie sud (direction de Khenchela) du chef-lieu de wilaya, alors que leur troisième complice, un mineur, que les deux dealers exploitaient dans l’écoulement des psychotropes, a réussi à prendre la fuite mais n’a pas tardé à être identifié par les enquêteurs de la BRI. Déférés devant le parquet lundi dernier pour écoulement de psychotropes, constitution de groupe criminel organisé et incitation par la violence d’un mineur à la délinquance et la criminalité, les deux mis en cause ont été écroués. Par ailleurs, les éléments de la brigade mixte des douanes de Chréa (Tébessa) sont parvenus, suite à une embuscade mise en place sur l’axe routier Tébessa-Chréa, à saisir 90 ballots de friperie à bord d’un camion. La valeur de la marchandise saisie est estimée à 900 000 DA et l’amende de l’infraction à 19 000 000 DA. Dans le même contexte, les éléments de la brigade commerciale du poste frontalier de Bouchebka ont procédé à la saisie de 99 ballots de pâtes alimentaires de fabrication tunisienne à bord d’une remorque d’un individu s’apprêtant à entrer sur le territoire national. L’amende de l’infraction est estimée à 59 400 DA. Sur un autre registre, les services de police de la wilaya d’Oum El Bouaghi ont traité pas moins de 1 722 affaires criminelles durant l’année 2018, impliquant 2 153 individus. Les crimes contre les biens viennent en tête avec 783 affaires et 795 personnes impliquées, suivis des crimes contre les personnes avec 598 affaires impliquant 734 individus, les crimes contre les biens publics avec 151 affaires avec 339 personnes impliquées, les crimes économiques et financiers avec 49 affaires impliquant 78 individus et enfin les crimes de cybercriminalité avec 17 affaires impliquant 23 individus.

Enfin pour ce qui est de la drogue, les mêmes services ont procédé à la saisie de 9,295 kg de kif traité et 56 874 comprimés et 19 flacons de psychotropes. n