Plus de 40 000 personnes démunies ont été recensées par les services de la Direction de l’action sociale de la wilaya d’Oum El Bouaghi dans le cadre de l’opération « Solidarité » pour le mois sacré 2018, selon nos sources.

Les pouvoirs publics ont fixé cette année la valeur du couffin de solidarité à 5 000 DA afin d’assurer la prise en charge des nécessiteux recensés. Dans ce contexte, une enveloppe de plus de 14 milliards de centimes a été débloquée pour la circonstance. Il s’agit en premier lieu de 2 milliards de centimes octroyés par le ministère de la Solidarité auxquels s’ajoutent les 2 milliards débloqués par la wilaya et la participation des communes avec plus de 9 milliards de centimes, pour atteindre la somme de plus de 14 milliards de centimes, selon les mêmes sources. L’enveloppe en question sera renforcée par les dons des bienfaiteurs et les associations caritatives.  Par ailleurs, une trentaine de restaurants « Erahma » ouvriront leurs portes pour accueillir les démunis, les passagers transitant par la wilaya et autres en leur fournissant un ftour chaud. L’ouverture de ces restos demeure, pour rappel, tributaire d’une opération d’inspection et de contrôle des lieux par les services de la DAS de la santé, de la Protection civile, de police et du commerce afin de prévenir tout risque d’intoxication alimentaire. D’autre part, les partenaires traditionnels de la DAS, à l’exemple du Croissant-Rouge algérien, les associations telles que «Kafil El Yatim, Nass El Khir et autres entreront aussi en lice pour servir les nécessiteux durant toute la période du mois sacré.
Enfin, à la veille du début de Ramadhan, les services de l’action sociale et la solidarité (DAS) de la wilaya d’Oum El Bouaghi semblent avoir pris le taureau par les cornes quant à permettre aux nécessiteux d’apprécier un repas chaud.