Poursuivant la lutte contre la criminalité sous toutes ses formes, les services de police de la wilaya d’Oum El Bouaghi ne cessent de porter de sérieux coups aux divers réseaux de criminels et contrebandiers écumant certains lieux. Dans ce sillage, les éléments de la brigade de recherches et d’investigations (BRI) d’Oum El Bouaghi ont arrêté en fin de semaine 3 individus suspects âgés de 29 à 32 ans. Ces derniers, qui circulaient à bord d’un véhicule utilitaire de type Renault Master, transportaient en effet 5 sacs en plastique pleins de poudre noire (baroud) d’un poids total de 99,64 kg, utilisée pour le remplissage des étuis de munitions des fusils de chasse. L’approfondissement des investigations par les enquêteurs de la BRI s’est soldé par l’arrestation d’un 4e complice âgé de 59 ans, résidant à Chémora dans la wilaya de Batna. L’élargissement des prérogatives d’enquête dans la wilaya de Batna a permis aux éléments de la BRI de fouiller le domicile de ce dernier. L’opération s’est alors soldée par la saisie de matériel destiné au remplissage des étuis de cartouches des fusils de chasse et 10,29 kg de grains de plomb utilisés aussi dans les cartouches des fusils de chasse. Déférés devant le Parquet pour « transport, dépôt et détention de produits sensibles à des fins d’utilisation pour la fabrication illégale d’explosifs dans le cadre d’un groupe criminel organisé, les mis en cause ont été écroués. Par ailleurs l’exploitation d’informations crédibles faisant état de détention de pièces détachées et moteurs de véhicules par un individu, dans son domicile à Meskiana (60 kilomètres à l’extrême est du chef-lieu de wilaya) a permis aux éléments de police de la Sûreté de daïra de la même ville de neutraliser, le 26 juin 2019, le mis en cause âgé de 24 ans. Les mêmes éléments ont alors saisi
6 moteurs de divers véhicules, un demi-moteur et une boîte à vitesse d’un camion et 5 640 sachets d’indomie (pâtes à préparation rapide) acquis de Tunisie. Le mis en cause a été déféré en fin de semaine devant le Parquet de Meskiana pour les chefs d’accusation de contrebande avec utilisation de véhicule et détention d’entrepôt à des fins de contrebande. La marchandise saisie a été remise aux services concernés.