Poursuivant la lutte contre toutes les formes de criminalité, les services de police d’Oum El Bouaghi ne cessent de porter ces derniers temps de sacrés coups aux dealers, trafiquants, voleurs et autres. C’est ainsi que l’exploitation minutieuse d’informations crédibles, ayant trait au transport d’une importante quantité de cigarettes de Aïn Beïda en direction de Djelfa par un individu, s’est soldée par l’identification de ce dernier, la connaissance de l’horaire fixé pour le transport et le véhicule concerné.

De ce fait, la vigilance des policiers a permis l’immobilisation d’un bus de transport voyageurs au niveau du poste de contrôle fixe, localisé à la sortie ouest du chef-lieu de wilaya (axe Oum El Bouaghi-Constantine). La fouille minutieuse du bus s’est soldée par la saisie de 3 grandes valises contenant 5 060 paquets de cigarettes de provenance inconnue. Le propriétaire des valises n’est autre qu’un jeune voyageur de 27 ans.
Alors que les quantités de cigarettes en question ont été saisies, le mis en cause a fait l’objet d’un dossier judiciaire pour le chef d’accusation de détention illégale de marchandises destinées à la fraude commerciale.
La marchandise a été remise à l’inspection des services des douanes d’Oum El Bouaghi.
D’autre part, les patrouilles nocturnes effectuées par les éléments de police judiciaire d’Oum El Bouaghi leur ont permis le 23 août dernier de neutraliser 3 individus âgés de 25 à 42 ans à bord d’un véhicule utilitaire utilisé dans un acte de vol ayant ciblé du câble électrique haute tension stocké au niveau du parc de la direction de distribution de l’électricité dans la zone d’activité et de dépôt du chef-lieu de wilaya.
Les policiers ont ainsi restitué 32 mètres de câble électrique, tandis que les mis en cause ont fait l’objet d’un dossier judiciaire pour le chef d’accusation de constitution d’un groupe de malfaiteurs à des fins de vol nocturne à l’aide d’un véhicule.
Déferrés dimanche devant le parquet d’Oum El Bouaghi, 2 mis en cause ont été écroués et le troisième mis sous contrôle judiciaire, avons-nous appris de sources policières. n