Dans le cadre de la lutte contre la criminalité, particulièrement, la détention et la commercialisation de drogue et de stupéfiants, menée en permanence sur le terrain, les éléments de la Brigade de recherches et d’investigations (BRI) d’Oum El Bouaghi, en étroite coordination avec les éléments de la Sûreté de daïra de Aïn Fakroun (25 kilomètres à l’ouest du chef-lieu de wilaya) ont arrêté
4 individus chez lesquels ils ont saisi, dans deux opérations distinctes, une quantité de drogue. Dans ce contexte les éléments de la BRI ont arrêté à Sigus (40 kilomètres à l’ouest d’Oum El Bouaghi) un jeune homme âgé de 28 ans en possession de 335 comprimés de psychotropes, avant de mettre la main sur son complice, un jeune de 22 ans. Les deux mis en cause ont été lundi déférés devant le parquet de Aïn Fakroun. D’autre part, l’exploitation d’informations ayant trait à la détention par un individu d’une quantité de drogue et psychotropes destinée à être commercialisée dans le milieu juvénile, a permis aux policiers de Aïn Fakroun de procéder à la fouille réglementaire du domicile de l’individu suspect. L’opération s’est achevée par la saisie de 178,4 grammes de kif traité, 217 comprimés de psychotropes, 2 cutters, un téléphone portable et une somme de
26 000 DA, ainsi que des photocopies de cartes d’identité de tierces personnes. Poursuivant les investigations dans le cadre de la même opération, les enquêteurs ont arrêté 2 individus âgés de 19 et 30 ans. Ces derniers ont été déférés mardi devant le parquet de Aïn Fakroun pour les chefs d’accusation de détention, écoulement de drogues et psychotropes. Par ailleurs dans le cadre de la lutte contre la criminalité et particulièrement l’atteinte à l’économie nationale, les policiers de la Sûreté de daïra de Aïn Kercha ont procédé à la saisie d’importantes quantités de boissons alcoolisées dans deux opérations entreprises lors des mois de décembre 2018 et janvier 2019. Les policiers sont parvenus ainsi à intercepter au mois de décembre écoulé un semi-remorque à bord duquel se trouvaient pas moins de 48 560 unités de boissons alcoolisées. Poursuivant leurs activités de lutte contre les réseaux écoulant illégalement les boissons alcoolisées, les mêmes éléments de police ont saisi le 23 janvier 2019 pas moins de 1 257 unités de boissons alcoolisées, dissimulées dans un local commercial. Cette opération, dans laquelle la saisie globale est estimée à près de 50 000 unités de boissons alcoolisées, a permis aux policiers d’arrêter 3 suspects. Ces derniers ont été déférés devant le parquet pour commercialisation et transport illégaux de boissons alcoolisées. La marchandise saisie a été remise aux services compétents. n