Poursuivant la lutte contre la criminalité, la contrebande et autres délits, les éléments des diverses unités de gendarmerie ne cessent de porter des coups aux contrebandiers, dealers et autres amateurs de boissons alcoolisées. C’est ainsi que les éléments de gendarmerie ont procédé, durant la dernière semaine de l’année écoulée, à la saisie de nombreuses quantités de marchandises et neutralisé de nombreux individus spécialisés dans le commerce illégal et la contrebande. Il s’agit, en effet, de la saisie de 3 218 unités de boissons alcoolisées à Zog (nord-est d’Ain Beida), et Balla (daïra de Makian), d’une valeur globale estimée à 871 400 DA. 

Ce genre de commerce illégal ne cesse de proliférer en dépit des coups durs subis par les revendeurs et commerçants de boissons alcoolisées à travers la wilaya. D’autre part, les éléments de la brigade territoriale de gendarmerie d’Ouled Hamla, à quelques encablures à l’ouest d’Aïn Mlila (61 kilomètres à l’ouest du chef-lieu de wilaya) ont saisi 160 kilogrammes de câbles en cuivre et neutralisé les 2 individus qui les transportaient dans un véhicule sans documentation justificative. Le vol de câble est un autre phénomène touchant surtout les zones rurales et isolées de la wilaya.
Même les médicaments nécessaires à la santé des citoyens ne sont pas épargnés par les contrebandiers.
Les éléments de gendarmerie de la brigade territoriale de Meskiana (extrême est de la wilaya) ont saisi 230 boîtes de médicaments divers de fabrication étrangère estimés à 75 000 DA dissimulées dans la malle du véhicule de type Peugeot 505. Les deux mis en cause ont été déférés devant le parquet pour contrebande de produits pharmaceutiques étrangers. Les éléments de la brigade territoriale de gendarmerie de Blala (Meskiana) ont saisi une quantité de miel estimée à 45 000 DA.
Enfin, il importe de rappeler que la proximité de la wilaya d’Oum El Bouaghi, de la wilaya frontalière Tébessa, fait qu’Oum El Bouaghi constitue une zone de transit pour les contrebandiers écumant la bande frontalière Est.