Le Syndicat national algérien des pharmaciens d’officine (SNAPO) a observé mardi un mouvement de protestation dans la ville d’Ain Kercha (Oum El-Bouaghi) pour dénoncer «les violences et les agressions que subissent les pharmaciens dans l’exercice de leurs fonctions», a-t-on appris d’un responsable syndical. Dans une déclaration à l’APS, le président du SNAPO, Messaoud Belambri, a précisé que ce mouvement de protestation auquel ont pris part des membres du bureau local et national du syndicat des pharmaciens d’Oum El Bouaghi et d’autres wilayas, a été organisé devant une pharmacie de la ville d’Ain Kercha par solidarité avec une pharmacienne, victime la semaine dernière d’une agression dont l’auteur exigeait de se faire délivrer illégalement des médicaments classés hallucinogènes. M. Belambri a également souligné que la personne qui a menacé la pharmacienne et agressé physiquement le personnel de cette officine a été déférée devant les instances judiciaires dans le cadre de cette affaire qu’il a considérée comme une ‘’agression contre des collègues de la profession et une menace pour leur sécurité». Le président du syndicat a, d’autre part, indiqué que l’organisation de ce mouvement de protestation vise à «attirer l’attention de l’opinion publique et des responsables sur les menaces et les agressions que subissent les pharmaciens et le danger réel auquel ils sont confrontés dans l’exercice de leurs fonctions». «Ce mouvement de protestation vise également à revendiquer la protection des pharmaciens à travers le pays, aussi bien sur le plan sécuritaire que juridique», a souligné la même source. De son côté, Hocine Adnane, pharmacien dans la ville d’Oum El Bouaghi et secrétaire général du bureau de wilaya du SNAPO, a expliqué que sa participation à ce mouvement de protestation vise à «exprimer notre solidarité avec la pharmacienne qui a été menacée et agressée au cours des derniers jours». M. Adnane a ajouté que ses collègues protestataires et lui réclament «d’assurer la sécurité des pharmaciens en attendant la promulgation de lois, définissant et contrôlant la liste des médicaments classés comme substances hallucinogènes, et protégeant également les pharmaciens de diverses agressions». (APS)