Désormais les candidats des deux formations politiques de la coalition présidentielle pour les sénatoriales prévues pour la fin du mois de décembre 2018 sont connus.

 

Pour le Front de libération nationale, c’est l’ex-député pour 2 mandats successifs et président de la commission de santé de l’APN Hamadou Lazhar qui a remporté haut la main les primaires jeudi. Les élections du FLN ont comptabilisé pas moins de 7 candidats pour les primaires entre élus des APC et APW. Il s’agit de Lazhar Hamadou (membre de l’APW), Kabache Maouche (P/APC mouhafadh), Mahdi Rezgui (P/APC), Kais Tahar (membre APW) Tarbague Akila (élu APC), Chaib Rassou Lakhmissi (P/APC), Tiab Azzedine (P/APC). Le scrutin auquel ont pris part 234 électeurs s’est déroulé en présence d’un superviseur venu de Batna et 2 sénateurs FLN. L’ex-député Hamadou a remporté le premier tour avec 91 voix contre 48 voix pour son concurrent Kabache Maouche. Au second tour, le même candidat a remporté l’élection avec 152 voix contre 58 voix pour son concurrent, pour les 215 voix exprimées et 5 bulletins annulés. L’autre formation politique de la coalition présidentielle, en l’occurrence le Rassemblement national démocratique a entamé les primaires ce samedi au siège du bureau de wilaya du parti. Pour cela 3 élus Chibane Boumediène Lotfi (APC du chef-lieu de wilaya), Djaâoui Tahar (APW) et Makhloufi Nouredine (APC de Blala) se sont portés candidats aux élections en question. Des consignes de discipline et de solidarité partisanes ont été données à l’ouverture de l’opération élection par le secrétaire général du bureau de wilaya du RND. Le vote des 138 électeurs s’est soldée au premier tour par les résultats suivants: Chibane Boumediène Lotfi 57 voix, Djaâoui Tahar 57 voix, Makhloufi Nouredine 21 voix. Le second tour de l’élection pour départager les 2 concurrents a été remporté par Chibane Boumediène Lotfi avec 80 voix contre son concurrent Djaaoui (49 voix) et 4 bulletins de vote ont été annulés. Enfin, si l’on tient compte des conditions dans lesquelles se sont déroulées les primaires, la bataille sera certainement rude entre le Front et le Rassemblement lors du scrutin de la fin du mois prochain.n