Pas moins de 72 accidents du travail ont été comptabilisés depuis le début de l’année en cours par les services de la Caisse de sécurité sociale de la wilaya d’Oum El Bouaghi, avons-nous appris de sources de la Cnas d’Oum El Bouaghi.

Fort heureusement, aucun décès n’a été comptabilisé dans ces accidents dont la responsabilité incombe, selon les services de la sécurité sociale, aux travailleurs eux-mêmes qui affichent une indifférence totale devant la nécessité du port des équipements et moyens ayant trait à la sécurité et la prévention de tout risque, tels les casques, chaussures, combinaisons et autres. D’autre part, l’absence de sensibilisation des travailleurs de la part des employeurs et de rigueur dans le suivi des conditions de travail souvent déplorables sur les lieux constituent aussi une cause majeure engendrant des accidents.
Pour mieux inculquer la prévention des maladies professionnelles et risques d’accident, les portes ouvertes organisées dernièrement ont ciblé les travailleurs. L’initiative est plus que louable, néanmoins le constat d’anomalies ayant trait aux conditions de travail et du non-respect de la réglementation et infractions au code du travail doivent être permanents sur le terrain, voire constituer un véritable cheval de bataille pour la Caisse de sécurité sociale et non des campagnes conjoncturelles, car il y va de la vie des hommes.
Enfin, n’est-il pas nécessaire d’organiser une autre campagne de sensibilisation sur le travail des enfants et ses risques, d’autant plus que la saison estivale et des vacances est à nos portes ?