Le taux d’évaluation de la permanence des commerces, réquisitionnés pour les deux jours de la fête de l’Aïd El Fitr, est estimé par les services concernés à 100%, voire 130%, en tenant compte des commerçants non réquisitionnés ayant ouvert leurs locaux volontairement. Cela étant, les services du commerce de la wilaya ont fait part, dans leur communiqué, de la réquisition de pas moins de 647 commerces pour la permanence de l’Aïd El Fitr. Il s’agit de 111 boulangeries, 397 d’alimentation générale et de fruits et légumes, 7 laiteries, 5 minoteries, 5 unités de production d’eau minérale, 126 autres activités. Dans ce sillage, une trentaine d’agents de contrôle a fait l’objet de mobilisation pour la circonstance. Ces derniers ont ainsi effectué des visites matinales aux laiteries, minoteries, production d’eau minérale de production réquisitionnées, où il a été remarqué la réponse des commerçants à l’appel lancé, selon la même source, concernant la disponibilité des produits et l’engagement remarqué des unités pour lesquels le suivi sera rigoureux sur le terrain. Encore mieux, les commerçants non réquisitionnés ont, dans le souci de permettre aux citoyens de faire leurs emplettes, ouvert volontairement leurs commerces les jours de l’Aïd. Les stations-services sont demeurées aussi ouvertes en dépit de l’interdiction de la circulation des véhicules et motocycles.