Les clés de 193 logements publics locatifs ont fait l’objet d’attribution lundi, lors d’une cérémonie officielle présidée par le chef de l’exécutif dans la commune rurale d’Ouled Hamla, à quelques encablures à l’ouest d’Aïn Mlila.

L’initiative à laquelle ont pris part les élus de la commune et les directeurs des secteurs du logement et de l’urbanisme, l’OPGI, entre dans le cadre d’un programme global d’un total de 306 logements touchant les communes d’Aïn Fakroun, Aïn Mlila et Bhir Chergui. Dans le même contexte, le chef de l’exécutif a présidé une cérémonie de remise de décisions d’attribution de 12 logements de fonction au profit des enseignants de l’université Larbi-Ben Mhidi d’Oum El Bouaghi, avant de procéder à l’inauguration de la salle omnisports de l’Institut des sports du même établissement.
D’autre part, une cérémonie de remise d’actes de propriétés de plus d’une centaine de lots de terrain destinés à l’autoconstruction dans la commune de Bhir Chergui a eu lieu mardi au siège du cabinet de la wilaya. Ces lots entrent dans le cadre du programme de lotissements des Hauts-Plateaux concernant 13 communes sur les 29 que compte la wilaya. Cette situation, jugée non équitable, a été toujours décriée par les citoyens des autres communes qui exigent la généralisation du programme à toutes les communes de la wilaya qui, au demeurant, est une région des Hauts-Plateaux.  Enfin, il importe de rappeler aussi qu’une situation similaire est vécue par les fellahs de 17 communes de la wilaya qui se sont vus privés du bénéfice de l’orge comme aliment de bétail à cause d’une classification en faveur seulement de 13 communes, qu’ils n’ont pas cessé de déplorer, voire dénoncer avec la Chambre d’agriculture.