Les éléments de la Police judiciaire des diverses unités ne cessent de porter de sacrés coups aux réseaux de voleurs spécialisés surtout dans les portables, écumant certains lieux à travers la wilaya. C’est ainsi qu’après la neutralisation de la bande spécialisée dans le vol de portables en usant de violence, une nouvelle affaire est traitée par la première Sûreté urbaine du chef-lieu de wilaya.

C’est ainsi que suite à la plainte pour vol de portable déposée contre X au niveau de la 1re Sûreté urbaine du chef-lieu de wilaya par une étudiante de l’université Larbi-Ben Mhidi d’Oum El Bouaghi suivie d’une seconde de la même victime le lendemain. Cette fois, la plainte concerne le chantage à l’encontre d’un jeune homme de 20 ans. Ce dernier proposait à la victime, selon ses déclarations, de lui rendre son portable contre la somme de 17 000 DA faute de quoi il diffusera ses photos. Les investigations rapides et approfondies entamées par les enquêteurs de la 1re Sûreté urbaine n’ont pas tardé alors à se solder par l’identification du principal suspect et de ses complices âgés de 18 à 21 ans. Ces derniers, déférés devant le parquet du chef-lieu de wilaya, ont été écroués par le magistrat instructeur pour vol de portable et chantage.
Le téléphone portable et la carte de mémoire ont été restitués à leur propriétaire.
K. M.