Les routes nationales demeurent le théâtre d’un grand nombre d’accidents, selon les services du groupement de gendarmerie de la wilaya d’Oum El Bouaghi.

Avec un total de 84 accidents sur les 166 enregistrés en 2019, ces derniers comptabilisent un taux de 50,60% du nombre global des accidents. La RN 10 vient en tête avec 42 accidents en 2019, représentant 25,30% du nombre global. Cela étant, le bilan de l’année 2019 des services de la Gendarmerie fait état d’une diminution du nombre d’accidents dans le périmètre extra urbain relevant de leurs compétences par rapport à l’année 2018 dans la wilaya d’Oum El Bouaghi. Dans ce sillage, les services de Gendarmerie font état de 166 accidents durant l’année 2019, dont 57 mortels, 97 corporels et 12 matériels, contre 256 en 2018, soit une diminution de 90 accidents représentant un taux de 35,15%. Les accidents en question se répartissent selon les séquelles en 34% mortels, 59% corporels et 7% matériels, ayant fait 22% de morts et 78% de blessés. Les principales causes des accidents relevées par les services de la gendarmerie sont l’excès de vitesse avec 53 accidents, soit 31,92%, le non-respect des plaques de signalisation 29 accidents, soit 17,47%, la circulation à gauche 15 accidents, soit 9,03%. Parmi les mesures et procédures entreprises à l’encontre des conducteurs indélicats, les services de gendarmerie ont mis en fourrière 8 véhicules contre 78 en 2018, procédé au retrait de 27 768 permis de conduire. D’autre part, ils ont reçu un total de 23 003 appels, dont 239 signalant des accidents, 20 163 pour assistance, orientations et autres et 2 601 appels divers durant la même période.
Enfin il importe de rappeler que la wilaya d’Oum El Bouaghi est traversée par 7 routes nationales, RN10, RN 100, RN 03, RN 32, RN 80, RN 88 et RN 102, de 415 km, 12 chemins de wilaya (CW) de 412 km et 89 chemins communaux (CC) de 922 km. n