Poursuivant son périple à travers les communes de la wilaya, le chef de l’Exécutif accompagné du P/APW, des élus locaux et des directeurs exécutifs, a entamé jeudi dernier une visite d’inspection dans la commune de Aïn Beïda (25 km à l’est du chef-lieu de wilaya), la plus grande agglomération de la wilaya.

La première étape a concerné la pose de la première pierre du projet de réalisation d’un marché de gros de fruits et légumes. Cette structure dont l’enveloppe financière est de 54 milliards de centimes, parmi lesquels 15 milliards pris en charge par la commune, en plus d’un apport de 39 milliards du budget de la wilaya. Une fois achevé, l’espace commercial en question viendra à point nommé renforcer, voire réguler l’activité des commerçants des fruits et légumes de la ville de Aïn Beïda, laquelle est réputée pour les prix abordables et la disponibilité des fruits et légumes, d’où le déplacement quotidien de nombreux citoyens pour faire leurs emplettes. Le chef de l’Exécutif se rendra ensuite à la piscine communale qui était à l’abandon depuis des années. Cette situation a fait réagir le premier responsable de la wilaya qui a fait part du suivi personnel de la réhabilitation de la structure et trouver la solution idéale pour son exploitation, soit par un investisseur ou porter aide et assistance à la commune pour entamer une étude globale pour sa prise en charge. Le chef de l’Exécutif s’intéressera au projet de réalisation d’une piscine semi-olympique dont les travaux ont connu des retards considérables. De ce fait, il a instruit rigoureusement les responsables à ce que le dernier délai pour la réception du projet soit la date du 1er mai 2019. L’occasion a été aussi propice pour le chef de l’Exécutif de s’enquérir des travaux du projet de réalisation d’un réservoir de capacité de 20 000 m3 qui ont atteint 50%. Enfin le chef de l’exécutif a achevé sa tournée en s’intéressant de près au fonctionnement des services de l’état civil et de la biométrie dans la prise en charge des besoins des citoyens en matière de documents. Enfin, il importe de rappeler que comme à l’accoutumée les haltes du chef de l’exécutif sont marquées par des rencontres directes avec les citoyens lui permettant d’écouter leurs préoccupations majeures pour lesquelles il promet une prise en charge selon la priorité et la disponibilité des moyens. n