S’étalant du 25 au 28 mars 2018, la 8e édition du Festival culturel local « Lecture en fête » a été ouverte officiellement, dimanche, à la bibliothèque principale de lecture publique du chef-lieu de wilaya par le chef de l’exécutif. 

L’occasion a été propice pour le premier responsable de la wilaya pour insister sur la nécessité de doter les bibliothèques communales réparties à travers la wilaya de manuels et d’ouvrages pour répondre aux besoins de lecture des élèves, étudiants et autres, et raccorder ces structures au réseau de l’Internet pour leur ouvrir une fenêtre sur le monde et faciliter leurs études et recherches dans le cadre du cursus scolaire.
«Lisons pour nous promouvoir » tel est le thème choisi à l’occasion à travers les communes de la wilaya avec la participation des groupes de Scouts musulmans algériens (SMA) des communes de Henchir Toumghani et Aïn Kercha (chef-lieu de daïra localisé à 40 km à l’ouest d’Oum El Bouaghi).  Parallèlement, une animation toute particulière est assurée par de nombreuses troupes théâtrales à l’exemple de la Coopérative Pensées et arts» de la ville d’El Eulma (Sétif), les associations de créativité culturelle de Fkirina et Nif Nsser, fantasia et baroud de Souk Naâmane (Oum El Bouaghi). Par ailleurs, les nouveaux manuels acquis par la bibliothèque principale de lecture publique ont aussi fait l’objet d’exposition dans le hall. Les personnes aux besoins spécifiques, notamment les jeunes non-voyants n’ont pas été oubliés puisqu’une exposition du livre en braille est organisée aussi. La première journée de la manifestation a été également marquée par de nombreux ateliers concernant l’informatique, le dessin et le coloriage, les jeux électroniques, le puzzle, la mosaïque, l’écriture arabe, et divers concours pour développer l’éveil chez les enfants et les écoliers. Le bibliobus a permis de faire voyager le livre dans les communes du chef-lieu de wilaya (Parc Citadin) de Berriche, Aïn Beïda, Berriche et Sidi Rghiss. Enfin, cinq représentations théâtrales ont été animées aussi avec « Fofo », « Akibat El Mouamar », « Tifl El Adjib », « El Bata Baboucha », « les couleurs », à Bhir Chergui, Aïn Fakroun, Rhia et la bibliothèque principale de lecture publique.