Alors que les citoyens continuent d’afficher une indifférence remarquable vis-à-vis des mesures préventives contre la propagation du Covid-19, la distanciation sociale, le port de bavettes, rester chez soi, respect de l’horaire de confinement partiel (19H-07H), notamment en ce mois béni, où les gens n’hésitent pas à sortir après le ftour, l’ascension du nombre de cas confirmés se poursuit à travers la wilaya d’Oum El Bouaghi.

Le phénomène enregistré depuis quelque temps demeure inquiétant puisque la wilaya qui ne comptait, au 20 avril 2020, que 34 cas confirmés de Corona, est à 116 actuellement.
En effet, les statistiques du 10 mai 2020 de la cellule de communication de la Direction de la santé et la population font état de 10 nouveaux cas suspects, soit 8 de Aïn Fakroun hospitalisés à l’EPH Hamouda-Amor, 1 de Oum El Bouaghi et 1 de Dhalaa, hospitalisés à l’EPH Mohamed-Boudiaf. D’autre part, 1 cas de guérison a été enregistré à l’EPH Dr Zerdani-Salah de Aïn Beïda. Avec ces nouvelles statistiques, le décompte global de Covid-19 est 116 cas confirmés dont 96 se répartissent sur 4 agglomérations de la wilaya, Aïn Beïda 33, Dhalaa 29, Aïn Fakroun 17, Oum El Bouaghi 17, parmi lesquels 8 décès, 31 guérisons, 23 cas suspects, 80 patients sont sous traitement et aucun cas de réanimation. Enfin, de nombreux pères de famille décrient la cherté du prix des bavettes oscillant entre 60 et 300 DA au moment où dans certaines régions du pays le port a été déclaré obligatoire.
445 individus arrêtés pour non-respect du confinement partiel
Dans le cadre des actions visant l’application sur le terrain des mesures de confinement partiel, décidé par les pouvoirs publics, les services de police de la wilaya d’Oum El Bouaghi poursuivent leurs activités nocturnes de 19H à 7H du matin par des patrouilles, des points de contrôle et autres à travers les artères des agglomérations. Dans ce sillage, durant la nuit du 10 au 11 mai 2020, les services de police ont arrêté 132 individus de divers âges qui se sont vu établir des P-V d’infraction de non-respect du confinement et pas moins de 13 véhicules et 4 motocycles ont fait l’objet de mise en fourrière. D’autre part, les jours précédents, dans le même horaire, les policiers ont arrêté pas moins de 128 individus et mis en fourrière une dizaine de véhicules et 6 motocycles ainsi que 185 autres individus pour non-respect des horaires de confinement et mis en fourrière 18 véhicules divers et 4 motocycles. n