L’approvisionnement en semoule connaît en cette période de Covid-19 une tension toute particulière dans la wilaya d’Oum El Bouaghi où les étals des supérettes, magasins et autres détaillants sont vides depuis pratiquement deux semaines après l’affolement et la fièvre de l’achat qui se sont emparés des ménages. Du coup, se procurer un sac de semoule est devenu un véritable casse-tête pour les chefs de famille et notamment les personnes âgées. Certes il y a eu des initiatives de distribution du produit des Moulins de Sidi Rghiss par les services du commerce au niveau de certains lieux publics, néanmoins, l’opération en question demeure à risque pour les chaînes interminables et rapprochées qui se font dès le matin alors que l’on est censé appliquer la distanciation sociale en cette période cruciale.
De ce fait, les services concernés ont opté pour une autre méthode, en l’occurrence revenir au système d’approvisionnement des grossistes qui, à leur tour, approvisionneront les détaillants où se serviront leurs clients.
Dans ce sillage, l’unité Moulins de Sidi Rghiss, faisant partie des filières Ceréales Zibans, regroupant 5 unités de production de semoule Oum El Bouaghi, Batna, Kantar, Tougourt, Aouinet, qui produisait auparavant 640 quintaux de semoule par jour, soit 2 560 sacs/jour, en travaillant 5j/7, a augmenté sa production après avoir bénéficié d’un quota supplémentaire de blé de la part de l’Office interprofessionnel des céréales (OAIC). Les Moulins de Sidi Rghiss ont concrétisé une augmentation en sus de 1 280 quintaux en une semaine, soit 5 120 sacs de semoule en travaillant 7 jours/7.
Pour rappel, la wilaya d’Oum El Bouaghi dispose de l’unique moulin public produisant de la semoule. Un autre moulin privé produit 35 quintaux /jour à Ksar Sbahi (30 km au nord-est du chef lieu de wilaya).
Devant l’importance de la demande, des contacts sont en cours selon le responsable des Moulins de Sidi Rghiss avec les autres filières céréales des Zibans pour renforcer les capacités de production et faire face à la demande qui va crescendo quotidiennement.
Il importe de rappeler que la programmation est assurée par la Direction du commerce de la wilaya d’Oum El Bouaghi et le chargement du produit se fait en nocturne par les grossistes. D’autre part, l’approvisionnement d’un certain nombre de communes est fait aussi à tour de rôle pour éviter tout encombrement.
Enfin, si des efforts conséquents sont déployés par les Moulins en question, sur le terrain, aucun sac de semoule n’est disponible suite à l’achat effréné observé par les citoyens, qui accaparent toute quantité de semoule mise à la vente et ce à moins de 3 semaines du début du mois sacré ! n