Le coup d’envoi de l’initiative de production de masques de prévention dans les Centres de formation professionnelle de Aïn Beïda, Meskiana, et notamment celui de Ghougal-Aïcha (féminin) du chef lieu de wilaya, a été donné jeudi par le directeur de la formation professionnelle de la wilaya d’Oum El Bouaghi. L’initiative entreprise sur instruction du chef de l’exécutif vient à point nommé renforcer les autres initiatives entreprises par des structures universitaires pour faire face à cette conjoncture sanitaire du Covid-19, notamment en matière d’actions destinées à la prévention dans le cadre de la lutte contre le Corona. A travers cette opération, à laquelle participent pleinement les enseignants et stagiaires des centres de formation professionnelle, les initiateurs comptent assurer la production moyenne de 150 à 200 masques par jour. Comme la production d’accessoires nécessaires à la prévention (masques, gants et autres) faisant actuellement défaut sur le marché national, l’initiative fait le buzz sur les réseaux sociaux actuellement. Lesquels accessoires lorsqu’ils sont disponibles sont cédés à des prix exorbitants, à titre d’exemple, le masque médical est cédé dans les pharmacies à 300 DA, alors que la paire de gants stérilisés à 80 DA. Afin d’atténuer la tension sur ces accessoires, les quantités de masques fabriqués seront certainement distribués à diverses structures. Devant la nécessité absolue de la disponibilité de la matière première (tissu spécifique), les initiateurs de l’opération ont lancé pour la circonstance un appel à travers les réseaux sociaux en direction des commerçants pour les soutenir en leur fournissant la matière première. Enfin il importe de rappeler que cette initiative vient à point nommé après les deux autres entreprises par l’université Larbi-Ben M’hidi concernant la fabrication de produits hydro-alcooliques et le don de 5 respirateurs artificiels à l’EPH Mohamed-Boudiaf d’Oum El Bouaghi, pour peu que les opérateurs économiques, industriels, investisseurs et commerçants se manifestent aussi pour la circonstance.