Les préparatifs pour la rentrée de la formation professionnelle de février 2019 battent leur plein dans la wilaya d’Oum El Bouaghi. Dans ce sillage, les inscriptions entamées le 6 janvier dernier pour cette rentrée, prévue le 24 février, prendront fin le 16 février du même. La période des orientations et le choix de spécialité auront lieu du 17 au 19 février 2019, pour se clôturer par les délibérations et l’affichage des résultats finaux le 20 février. Pour cette seconde rentrée, pas moins de 3 800 places pédagogiques sont offertes aux candidats dans le mode de formation résidentielle. Cette dernière concerne 5 branches professionnelles comportant 7 nouvelles spécialités. Il s’agit de l’hôtellerie-tourisme et restauration, numérique communication et information, bâtiment et travaux publics, environnement et eau, tissage costumes pour homme. Au plan encadrement, les stagiaires dont la formation est chapeautée par plus de 300 professeurs d’enseignement professionnel, seront accueillis dans les 30 établissements de formation répartis à travers la wilaya. Il s’agit de 5 instituts nationaux spécialisés de formation professionnelle de capacité théorique d’accueil de 1 500 places pédagogiques et 720 lits, 13 centres de formation professionnelle et une douzaine d’annexes de capacité globale de 5 450 places pédagogiques et 1 440 lits. D’autre part, la rentrée de septembre 2018, a comptabilisé près de 5 550 places pédagogiques répartis en formation résidentielle 1 741 places, apprentissage 1 680 places, formation en milieu rural 270 places, 419 places pour la formation qualifiante, 125 places pour la formation des détenus. Des spécialités de formation à la carte dans les spécialités de tourisme (guide touristique), production de lait de vache, hôtellerie (accueil), routes et organisation de chantier, mécanismes et précisions, sécurité, banque, sont aussi assurées par les structures de formation professionnelle de la wilaya. Enfin pas moins de 3 210 stagiaires poursuivent leur formation pour l’obtention du CAP dans une soixantaine de spécialités, 1 317 autres stagiaires pour le CMP/CAP dans une trentaine de spécialités, 432 stagiaires pour le brevet de technicien dans 11 spécialités et 588 stagiaires pour la formation de brevet de technicien supérieur dans 23 spécialités. Des spécialités de formation à la carte sont aussi assurées et concernent le tourisme (guide touristique), production de lait de vache, hôtellerie (accueil), routes et organisation de chantier, mécanismes et précisions, sécurité, banque.