L’agence allemande de coopération internationale GIZ a organisé, en étroite collaboration avec la direction de l’environnement, trois ateliers de concertation et de sélection dans la wilaya d’Oum El Bouaghi, au demeurant l’une des quatre wilayas pilotes du programme Pemlo de coopération algéro-allemande.

Initiés dans le cadre de l’assistance technique par l’agence allemande de coopération internationale, les ateliers avaient pour objectif primordial la mise en place d’un mécanisme de dialogue social, ciblant principalement l’adhésion des citoyens par l’entremise de la société civile à la nouvelle dynamique d’hygiène et d’amélioration urbaine prônée par les autorités locales. Les ateliers, organisés le 29 février 2020 au Centre de formation professionnelle Semache-Saïd de Aïn M’lila (61 km à l’ouest d’Oum El Bouaghi), le 1er mars 2020 à la bibliothèque principale de lecture publique et le 2 mars 2020 à la pépinière des entreprises à Aïn Beïda (25 km à l’est du chef-lieu de wilaya), ont été animés par Sizani Abdessalem, modérateur, expert international tunisien en dialogue social, et Charlotte Watterman conseillère senior à la GIZ. Près de 112 associations ont ainsi pris part à ces rencontres marquées par des débats francs, directs et passionnés sur la démarche à suivre et pour laquelle un consensus s’est dégagé. De ce fait, 20 associations ont été retenues à l’occasion pour bénéficier d’une période de formation en dialogue social prise en charge par la GIZ, avec la participation des associations de la commune de Jijel. Le choix des quartiers pilotes, l’organisation des fréquences de collectes, les emplacements du mobilier urbain et autres, sont autant de missions retenues pour ces associations, quant à la mobilisation des citoyens et leur participation à toutes les démarches éventuelles prises dans le cadre du projet. Enfin la balle est dans le camp des citoyens concernés quant à exposer alors le degré de citoyenneté envers leurs villes. n

Sigus : un voleur de véhicules neutralisé
Agissant dans le cadre de la lutte contre la criminalité et notamment la protection des citoyens et de leurs biens, les éléments de la Police judiciaire de la Sûreté de daïra de Sigus (40 kilomètres à l’ouest d’Oum El Bouaghi) sont parvenus à neutraliser un suspect dans une tentative de vol de 2 véhicules. Les faits remontent au 1er mars 2020 lorsqu’un citoyen a informé les policiers d’une tentative de vol de son véhicule avec dégradation volontaire par un individu qu’il a identifié. Les enquêteurs entament alors les investigations à travers les quartiers et cités de la ville qui se sont soldées par la neutralisation du suspect chez lequel ils ont saisi le matériel utilisé dans l’acte de vol, un arrache-clou et un couteau. La poursuite des investigations a permis aux policiers de découvrir que le suspect était impliqué dans une autre tentative de vol d’un véhicule touristique appartenant à une entreprise étrangère après avoir endommagé la vitre. Le mis en cause a été déféré le 2 mars 2020 devant le Parquet pour « tentative de vol d’un véhicule et destruction volontaire de biens d’autrui ».K. M.