Face à l’inquiétude qui s’est emparée des familles après les cas de décès enregistrés suite à l’application du « jeu de la baleine bleue », l’initiative, entreprise par les services de police de mener une campagne de sensibilisation sur les dangers de l’Internet et autres, est plus que louable.

 

Entrant dans le cadre des activités de proximité, cette campagne est destinée à la prévention des adolescents et jeunes sur les risques qu’ils encourent suite à la mauvaise utilisation du net et des jeux électroniques. 
De ce fait, l’opération cible les élèves des établissements des trois cycles de l’enseignement ainsi que  les stagiaires des instituts et centres de formation professionnelle.
Cette catégorie de la population demeure la plus vulnérable aux risques et dangers qui peuvent s’ensuivre suite à la mauvaise utilisation de l’Internet. Cette technologie utilisée à bon escient a permis des avancées remarquables dans de nombreux pays du monde. De ce fait, des communications et cours sont dispensés aux scolaires et stagiaires ainsi que la distribution de dépliants traitant divers conseils sur l’utilisation de l’Internet, les précautions à prendre par les parents, notamment en matière de surveillance des sites de connexion de leur progéniture pouvant constituer un impact négatif, voire un danger pour leur vie et des retombées négatives sur la société, la famille et autres.
La sensibilisation en question a ciblé jusque-là les élèves de 6 établissements, soit deux écoles primaires, 2 collèges d’enseignement moyen, un lycée et un établissement de formation professionnelle, soit un total de plus de 1 200 élèves et stagiaires.  Inculquer la prise de conscience collective, le sens de responsabilité face aux dangers inhérents à la mauvaise utilisation des technologies de l’Internet et autres chez les populations juvéniles et infantiles, tel est l’objectif primordial recherché selon des sources concordantes.