Poursuivant leur lutte contre la criminalité, les services de police de la wilaya d’Oum El Bouaghi ont procédé au traitement, durant le mois de novembre 2017, de pas moins 434 affaires judiciaires impliquant 213 individus parmi lesquels 46 furent écroués. Comme à l’accoutumée

, les crimes contre les biens et propriétés viennent en pôle position avec 246 affaires impliquant 52 individus, dont 28 écroués, suivies des crimes contre les personnes avec 140 affaires impliquant 115 individus, les crimes contre les biens publics, 16 affaires impliquant 28 individus, les crimes contre les mœurs et la famille, 9 affaires économiques avec 5 affaires et 2 affaires de cybercriminalité. S’agissant de la drogue, les policiers ont traité un total de 16 affaires de détention, consommation et commercialisation impliquant 16 individus , dont 9 écroués par la justice chez lesquels il a été saisi 64 grammes de kif traité et près d’une cinquantaine de comprimés de psychotropes. Pour ce qui est de la voie publique, les mêmes services ont comptabilisé durant la même période 19 accidents causant 1 mort et 23 blessés et de ce fait ont procédé à 358 retraits de permis de conduire.

Enfin les éléments de la brigade de Police de l’urbanisme et de la protection de l’environnement (PUPE) ont effectué 200 interventions dans le cadre de l’assainissement de la voie publique du marché informel, trois (03) autres interventions ayant trait à l’hygiène et la lutte contre l’élevage en milieu urbain et établi une cinquantaine de procès-verbaux ayant trait à l’urbanisme.