Avec un effectif de plus de 25 000 étudiants, l’université Larbi Ben-Mhidi ne cesse de prendre de l’ampleur et se doit d’influer et de jouer pleinement son rôle de centre de rayonnement, notamment pour le développement socioéconomique et industriel de la région.

Cette dernière dispose, en effet, de nombreuses potentialités n’attendant que l’exploitation et l’accompagnement de l’université dont toute initiative demeure plus que prometteuse en cette ère de technologie et de mondialisation.
Dans ce contexte, et poursuivant son ouverture vers le monde extérieur, l’université Larbi-Ben Mhidi d’Oum El Bouaghi a abrité en fin de semaine la cérémonie de signature d’une convention de partenariat avec l’Entreprise publique économique de production de tracteurs agricoles (ETRAG). La convention en question entre, selon le communiqué du rectorat de l’université, dans le cadre de la professionnalisation des formations de l’université Larbi-Ben Mhidi, qui prône toujours une politique de rapprochement et d’intensification de ses relations avec les partenaires socio-économiques. Cette convention-cadre d’une période de quatre années, paraphée par Mme Hobar Farida, rectrice de l’université Larbi-Ben Mhidi, et Bendjama Abdelaaziz, Président-Directeur Général de l’ETRA permettra de formaliser le partenariat, voire le rendre plus efficace par des actions concrètes et ciblées sur le terrain. De ce fait, le partenariat en question avec l’Entreprise publique économique de production de tracteurs agricoles, représentant l’industrie mécanique en Algérie, vise pas moins de cinq objectifs essentiels. Il s’agit du soutien et développement de la formation de qualité pour les métiers de l’industrie mécanique et du management des entreprises, l’adaptation permanente des contenus de la formation universitaire aux besoins des entreprises en évolution constante, tout en favorisant les modalités pédagogiques à même de permettre la professionnalisation des jeunes grâce à un travail en synergie. L’échange régulier des informations sur la prospective activité-emploi-compétence dans le secteur, ainsi que les attentes nouvelles des entreprises en matière de formation professionnelle, demeure aussi un objectif primordial, ainsi que l’étude des opportunités de création de nouvelles formations, ayant trait à l’industrie mécanique et autre pour la couverture d’éventuels besoins nouveaux. Enfin la convention en question favorisera aussi les synergies entre l’industrie et les autres activités de l’entreprise ETRAG, et son partenaire l’université Larbi-Ben Mhidi d’Oum El BouaghIi dans le domaine de la recherche scientifique. Il importe de rappeler que l’université Larbi-Ben Mhidi a signé au mois de décembre 2016 pas moins de 13 conventions avec des entreprises, parmi lesquelles 4 de statut national, et des structures telles l’Angem, l’Ansej, Algérie Télécoms.