L’opération de viabilisation, ayant trait aux 44 sites des logements ruraux groupés de la wilaya d’Oum El Bouaghi, s’est achevée en matière de réseau d’alimentation en eau potable et d’assainissement pour 28 sites, selon des sources concordantes, parmi lesquels 2 sites au chef-lieu de wilaya, 2 à Aïn Zitoun

, 9 à Berriche (nord-est du chef-lieu de wilaya), 2 à Aïn Fakroun ,4 à Rhia, 3 à Djazia,  3 à Aïn M’lila, 1 à Ouled Gacem, 1 à Ouled Hamla. Pas moins de 11 sites, pour un total de 451 logements  ruraux, sont en cours de viabilisation. L’enveloppe financière de l’opération viabilisation et concrétisée dans le cadre des deux quinquennaux est estimée à 214 milliards de centimes. Néanmoins un déficit de pas moins de 117 milliards est comptabilisé au chef-lieu de wilaya pour pas moins d’une vingtaine de cités et un autre de 151 milliards de centimes pour un total de 27 cités à  Aïn Beïda (25 kilomètres à l’est d’Oum El Bouaghi). Sur un autre registre ayant trait à la loi 8/15 relative à l’obligation de la conformité des constructions individuelles, les mêmes sources font part de pas moins de 23 263 dossiers déposés au niveau des services techniques à des fins d’approbation par la commission spécifique de daïra, parmi lesquels 16 208 dossiers ont fait l’objet d’études. Sur plus de 16 000 demandes de régularisation, plus de 9 000 cas ont été régularisés et 1 632 dossiers refusés, et près de 4 500 reportés. Les dossiers restants au niveau des communes se chiffrent à 3 985 et pas moins de 7 175 dossiers ont fait l’objet d’intégration dans le fichier national, soit un taux de 68%, selon les mêmes sources. Pour rappel, l’opération de conformité s’achèvera à la fin de l’année 2018.