Rôle de l’Agence algérienne de promotion du commerce extérieur (Algex) à savoir l’analyse des marchés mondiaux et la réalisation des études prospectives globales et sectorielles sur les marchés extérieurs,

l’orientation -conseil des opérateurs économiques avec la prise en charge de leurs requêtes (Centre d’information commerciale), les défis économiques à relever face aux accords de libre-échange avec l’Union Européenne, l’adhésion à l’Organisation mondiale du commerce (OMC), Accord commercial préférentiel algéro-tunisien de 2014, notamment la construction d’une économie diversifiée et productrice de richesses et de bien-être partagé (développement intégré, équilibré et durable), le renforcement des mesures déjà prises pour libéraliser le commerce extérieur et l’accentuation des défis que devraient affronter les entreprises algériennes, ont été mis en exergue par M. Zinai représentant de l’Algex, lors de la journée d’études organisée jeudi à la Maison de la culture Nouar-Boubekeur d’Oum El Bouaghi, par la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) Sidi Rghiss d’Oum El Bouaghi en collaboration avec la direction du commerce. Intitulée « Structures d’appui et dispositifs de soutien et de promotion des exportations hors hydrocarbure », la manifestation économique a été l’occasion pour M. Toudert de la Direction des relations internationales de la Chambre algérienne de commerce et d’industrie (CACI) de mettre en exergue le rôle de cette dernière dans l’information et l’assistance des opérateurs économiques par la diffusion régulière d’informations liées au commerce international, les dispositions liées aux accord de libre-échange, l’édition annuelle du fichier des exportateurs algériens, le recensement et examen des requêtes présentées par les opérateurs, la dispense de séminaires thématiques, logistique nécessaire à l’export, les rencontres de mise en relation des affaires, dans le cadre de la visite de délégations étrangères d’hommes d’affaires, le programme officiel des foires et salons à l’étranger… D’autre part, les représentants des directions du commerce, des impôts et inspection des services de douanes de la wilaya se sont étalés sur les textes réglementant l’organisation du commerce extérieur, les conventions commerciales, l’activité de l’import-export et l’exonération des droits de douane, les mesures de facilitation douanière en matière d’exportations hors hydrocarbures en cette conjoncture économique. Les avantages fiscaux accordés aux exportateurs hors hydrocarbures, les impôts directs et assimilés, les diverses taxes telles celles de l’activité professionnelle (TAP), de l’impôt sur les bénéfices de société (IBS), la Taxe de valeur ajoutée (TVA). Enfin, il importe de rappeler que la CCI d’Oum El Bouaghi ne cesse de multiplier les rencontres avec les opérateurs économiques de la wilaya pour les encourager vers l’exportation et la création de projets d’investissements à même de créer des emplois et atténuer ainsi le chômage en cette conjoncture économique, née de la chute du prix du pétrole.