Après la réception en fin de semaine des représentants des citoyens protestataires à l’encontre des listes des bénéficiaires de lots de terrain sociaux, auxquels il a été très attentif à leurs doléances et préoccupations, le chef de l’Exécutif de la wilaya d’Oum El Bouaghi a mis en place une commission de daïra.

Elle a pour mission de réétudier les dossiers des bénéficiaires et les centaines de recours déposés par les citoyens protestataires au niveau du cabinet de la wilaya et de la daïra d’Aïn Beïda.
La commission en question est présidée par le chef de daïra par intérim d’Aïn Beïda et regroupe le président, le premier vice-président et un membre, président de la commission des affaires sociales, de l’Assemblée populaire communale de la même ville, les subdivisionnaires de l’habitat et équipements publics, de l’urbanisme et la construction, les représentants des directions de wilaya de l’action sociale, du logement, de l’agence foncière locale.
Une période de huit jours, à compter du 13 décembre 2017, a été accordée à ladite commission pour donner les résultats de ses travaux. Il importe de rappeler que la ville d’Aïn Beïda a vécu deux semaines durant un mouvement de protestation des citoyens se sentant lésés suite à l’affichage des listes de bénéficiaires de lots de terrain sociaux. Enfin, de sources concordantes de la wilaya, font état du bénéfice de la commune d’Aïn Beïda d’un nouveau programme de 500 lots de terrain sociaux, 400 logements sociaux et un millier de logements dans le cadre de la formule Logement promotionnels aidés (LPA).