Pas moins de 2 779 comprimés de psychotropes et 120 grammes de kif sont saisis chez des dealers lors du traitement d’une quinzaine d’affaires durant le mois d’octobre 2018 par les services de police judiciaire da la wilaya d’Oum El Bouaghi dont 28 individus

, 16 écroués par la justice, impliqués. Dans un bilan du mois d’octobre 2018 des activités de la police, il est fait état du traitement de pas moins de 381 affaires impliquant au total 258 individus dont 48 écroués par la justice. Les crimes contre les biens viennent comme à l’accoutumée en tête avec 197 affaires traitées impliquant 75 individus dont 16 écroués, suivis par les crimes contre les personnes avec 126 affaires dans lesquelles sont impliqués 95 individus. Les mêmes services ont aussi traité 7 affaires d’atteinte aux mœurs et à la famille. S’agissant de l’urbanisme et l’environnement, les mêmes services font état de pas moins de 156 interventions effectuées par les éléments de la brigade de Police de l’urbanisme et de la protection de l’environnement (Pupe) dans le cadre de la lutte contre le marché informel. Ces interventions se sont soldées par l’établissement de 38 P-V adressés aux instances judiciaires et la conduite de 44 individus au siège des Sûretés urbaines. Par ailleurs, pas moins de

8 interventions ont été effectuées par les éléments de la Pupe dans le cadre de la santé publique et l’hygiène et 5 autres ont concerné les déchets inertes. Enfin, sur le registre de la voie publique, les services de police ont comptabilisé durant le mois d’octobre 21 accidents de la route en milieu urbain faisant 2 morts et 30 blessés. Les causes des drames sont toujours dues aux conducteurs qui continuent à faire fi du code de la route. n