Menant une campagne de sensibilisation sur le gaspillage du pain, les services du commerce de la wilaya d’Oum El Bouaghi, notamment ceux de la qualité et de la répression des fraudes, ont animé 24 journées de sensibilisation à travers la wilaya, en collaboration avec les 5 inspections de commerce des agglomérations de Aïn Beïda, Souk Naâmane, Aïn M’lila, Meskiana et Aïn Fakroun.

d’Oum El Bouaghi, Kader M.
Ce sont surtout les établissements qui accueillent les stagiaires et étudiants qui ont été ciblés par l’opération, notamment les restaurants universitaires et les centres et instituts de la formation professionnelle. Dans ces structures, les services du commerce ont mis en place des stands d’exposition et chapeauté des communications et conférences par des cadres du commerce. Les imams ont été aussi invités au niveau des résidences universitaires pour sensibiliser les étudiantes sur la nécessité d’atténuer le phénomène du gaspillage du pain. Il importe de rappeler que le début de l’opération de sensibilisation a été précédé par une rencontre qui a regroupé les divers acteurs et les secteurs concernés, à l’exemple de la culture, la santé, les affaires religieuses, les œuvres universitaires, la formation professionnelle, l’éducation, les associations de protection des consommateurs… Le plan d’action sur le terrain et la feuille de route pour la réussite de cette opération ont été passés en revue à l’occasion. Pour rappel, les statistiques officielles font état de la production quotidienne en Algérie de 48 millions baguettes de pain parmi lesquelles 38 millions sont consommées et les 10 millions restants sont jetés à la poubelle ou donnés comme aliments aux ovins et bovins.
Les structures accueillant un grand nombre de personnes, telles les casernes, les restos universitaires, les hôpitaux… sont les lieux où l’on gaspille le plus de pain selon les services du commerce. Ces derniers font part d’une moyenne de consommation de 4 à 6 pains/jour par une famille de 3 à 5 membres, et celle dont le nombre d’éléments dépasse la dizaine, consomme 15 à 17 baguettes de pain par jour. De ce fait, l’équivalent de 3,5 milliards de centimes est dépensé quotidiennement par l’Etat dans le cadre du soutien de ce produit, soit 340 millions de dollars par année, suite au gaspillage du 1/5 de la production quotidienne locale du pain.n