En cette étape conjoncturelle traversée par le pays, à l’instar du monde entier, à cause de la pandémie du Covid-19 et des retombées économiques qui s’ensuivent, la situation économique du pays déjà fragilisée par la chute des prix du pétrole, l’unique ressource de devises, nécessite l’investissement et le développement de nouvelles unités de production pouvant servir de palliatif avec des opérations d’exportations hors hydrocarbures.


La Chambre de commerce et d’industrie (CCI) Sidi Rghiss d’Oum El Bouaghi n’a cessé de ce fait à multiplier, depuis quelques années, les journées d’études et d’information sur la nécessité de l’exportation « hors hydrocarbures», destinées aux investisseurs opérateurs économiques et commerçants. Dans ce contexte, le certificat d’origine au profit de la Société des ciments de Sigus (40 kilomètres à l’ouest du chef lieu de wilaya), lui permettant l’exportation de pas moins de 22 000 tonnes de clinker en vrac vers le Sénégal, a fait l’objet de visa le 9 avril 2020 par la Chambre de commerce et d’industrie Sidi Rghiss, dans le cadre de l’accompagnement et l’encouragement de l’initiative de l’opération d’exportation. Cette dernière a été concrétisée suite à une convention signée entre la Société des ciments de Sigus (SCS) et une société sénégalaise. Il importe de rappeler que la SCS n’est pas à sa première opération du genre puisqu’elle a procédé à d’autres opérations d’exportations vers le Sénégal durant les 3 premiers mois l’année 2020 pour une quantité totale de 120 000 tonnes de clinker en vrac, selon de sources concordantes. D’autre part, des opérations d’exportation hors hydrocarbures ont été concrétisées auparavant par d’autres unités de production de la wilaya d’Oum El Bouaghi vers la Tunisie, Mauritanie, Niger, Egypte, Jordanie. Les opérations ont concerné les batteries de véhicule, le soja, le carton utilisé, les biscuits, l’eau minérale, les gants chirurgicaux, les noyaux d’abricot, les fruits et légumes. Toutefois, l’opération « exportation» a régressé. La wilaya qui comptait environ 50 exportateurs, il y a quelques années, a pu concrétiser, en 2018, par 3 opérateurs, l’équivalent de 11 millions de dollars et a enregistré l’exportation de 1,87 million de dollars pour le même nombre d’opérateurs en 2019. Enfin, l’exportation du ciment par la Société des ciments de Sigus vers le Sénégal constituera peut-être l’ébauche d’une nouvelle dynamisation de l’export. C’est le souhait des exportateurs et des pouvoirs publics. n