Les wilayas d’Oran, Aïn Témouchent, Mostaganem et de Sidi Bel-Abbes ont enregistré, durant les deux jours de l’Aïd El Fitr, plus de 900 infractions au confinement préventif de propagation de la pandémie de coronavirus, a-t-on appris mardi des services concernés. En effet, les services de la sûreté de la wilaya d’Oran ont dénombré 425 infractions en violation des mesures préventives. Des poursuites judiciaires ont été engagées contre les contrevenants, a-t-on indiqué, faisant savoir que durant la même période, 71 véhicules et 29 motocycles ont été mis en fourrière pour infraction à la disposition particulière portant sur la suspension de toute mobilité de véhicules et motocycles les jours de l’Aïd El Fitr. A Aïn Témouchent, les services de police ont ainsi enregistré 301 infractions aux mesures du confinement sanitaire partiel, selon la cellule de communication et des relations publiques de la sûreté de wilaya. Le dispositif de sécurité déployé à l’occasion de l’Aïd El Fitr à travers la wilaya a permis l’établissement de 143 infractions contre des citoyens pour non respect de ces mesures, avec l’enregistrement de 124 autres à l’encontre de conducteurs et la mise en fourrière de leurs véhicules et de 34 motocycles. Le dispositif en question a mené des campagnes de sensibilisation, en plus de la distribution de quotas de bavettes au profit des citoyens dans le sillage des efforts visant à mettre fin à la propagation du coronavirus, a-t-on indiqué. Les services de la Gendarmerie nationale de Mostaganem ont, pour leur part, enregistré plus de 100 infractions aux mesures préventives contre le Covid-19 durant la même période, a souligné la cellule de communication et des relations publiques du groupement territorial de ce corps de sécurité. Les unités de la Gendarmerie nationale ont intercepté, durant les deus jours de l’Aïd, 33 véhicules en violation des mesures de suspension de la circulation automobile. Toutes les mesures légales et administratives contre les contrevenants ont été prises et leurs véhicules ont été évacués vers la fourrière de la commune. Ces unités ont également pris des mesures légales à l’endroit de 71 personnes en infraction des mesures de confinement sanitaires domestiques, a-t-on ajouté. A Sidi Bel-Abbes, les services de la sûreté de wilaya ont enregistré 70 infractions avec la mise en fourrière de 23 véhicules et deux motocycles, selon la même source. D’autre part, les services de la gendarmerie nationale de cette wilaya ont enregistré 45 infractions à l’encontre de personnes pour non respect des règles sanitaires et la mise en fourrière de 8 véhicules, selon les informations fournies par les mêmes services qui ont indiqué avoir enregistré, durant le mois de ramadhan, 540 infractions pour violation des mesures particulières liées à la lutte contre le coronavirus, ainsi que la mise en fourrière de 76 véhicules. Pour rappel, les services de la sûreté et de la gendarmerie nationale ont effectué des campagnes de sensibilisation les jours de l’Aïd, sous le slogan «Un Aïd sans contamination», avec en prime la distribution de masques de protection aux citoyens au niveau des places publiques, des quartiers populaires et des locaux commerciaux et l’appel à plus de vigilance et de respect du confinement et de la distanciation sanitaire, au port du masque et à éviter les visites familiales.