C’est une bien louable initiative que celle initiée par Abdellah Touati, le proviseur du lycée mixte Abdelhamid-Ben Badis de Oued Nechou, à 10 km au nord de Ghardaïa. Celle de responsabiliser ses élèves et de leur laisser l’initiative et le choix du sujet ou du thème à aborder par la peinture et ainsi de laisser exprimer l’esprit créatif de ces jeunes artistes peintres en herbe.

Et les jeunes, filles et garçons, sont « tombés » plein dedans en s’armant de pinceaux, de peinture et de beaucoup de volonté et surtout d’énergie. Invité à expliquer comment a germé cette idée, Abdellah Touati, le proviseur, a simplement promis aux élèves que ceux réalisant la meilleure et plus belle classe peinte seront récompensés le 16 avril, jour fêtant Youm El Ilm, que l’Algérie célèbre chaque année, date correspondant à l’anniversaire du décès de l’illustre savant et homme de sciences, Abdelhamid Ben Badis, figure emblématique du mouvement réformiste musulman en Algérie. Ajoutant : « Nous ne leur avons rien exigé, bien au contraire, nous leur avons apporté l’aide en contribuant avec de la peinture et des pinceaux. A eux simplement de laisser s’exprimer leurs idées et de les matérialiser par la peinture. Et voilà, c’est ainsi que nous avons découvert que cette jeune de 16 ans est vraiment douée pour la peinture.
C’est elle qui a dessiné ces gazelles et le portrait du Cheikh Abdelhamid Ben Badis. Qui sait, si un jour, ce ne sera pas une autre Baya ? » Pour une enseignante de français, « quel plus bel hommage rendu par ces jeunes pousses, à ce monument du savoir, que d’honorer sa mémoire, lui qui est né le 4 décembre 1889 à Constantine, ville où il rendit l’âme un 16 avril 1940, que d’embellir leur lieu de savoir, qui porte justement le nom du Cheikh Abdelhamid Ben Badis. » Bravo au proviseur et au corps enseignant de ce lycée pour l’initiative, et aux élèves d’avoir, en répondant artistiquement par des couleurs chatoyantes et attrayantes, brillamment relevé le défi. n