13 enfants ont été admis, lundi soir vers 19h30, aux urgence de l’EPH Mohamed-Boudiaf souffrant de blessures de différents degrés au niveau des pieds et des jambes suite à une explosion d’une bombe d’acide chlorhydrique et d’aluminium, selon les déclarations des parents et voisins sur place. L’objet explosé a été jeté d’une terrasse sur les enfants qui jouaient au foot au lieu-dit Bendouma, un quartier populaire de Soukra.
Le wali d’Ouargla, Abdelkader Djallaoui aussitôt informé, s’est rendu à l’hôpital pour s’enquérir de l’état de santé des blessés et de leur prise en charge. Selon le directeur de l’EPH d’Ouargla, tous les enfants ont reçu les soins nécessaires et se portent bien. L’un d’entre eux a été conduit directement à l’hôpital militaire et l’autre a reçu les soins chez lui, nous informe une source crédible. De son côté, les autorités sécuritaires ont ouvert une enquête pour déterminer les causes de ce terrible drame.