Près de 120 skieurs sur sable, dont 20 femmes, prennent part jusqu’au 31 décembre au festival du Sandboard dans la wilaya de Ouargla.

Les épreuves se déroulent sur les dunes de sable de Aïn Beïda, à l’initiative de la direction locale de la jeunesse et des sports, le Club sportif de glissade de Ouargla (CSGS), avec le soutien de l’Office des entreprises de jeunes, la Direction du tourisme et de l’artisanat et l’Association de l’Office communal du tourisme de Aïn Beïda.

 

Les participants à cette compétition forment quatre équipes issues des trois villes de Ouargla, El Oued et Touggourt, nous a-t-on précisé au niveau de la direction de la jeunesse et des sports de Ouargla. Cette ville est la seule à compter actuellement un club de glissade sur sable agréé, nous indique, par ailleurs, son président et également président de l’Office du tourisme local d’Aïn Beïda, Ali Mekadem. Le Sandboard devient, pourtant, une activité sportive de plus en plus pratiquée dans le Sud, fait remarquer M. Mekadem. C’est pourquoi, explique-t-il, la ville de Ouargla abrite chaque année des épreuves en la matière, mais aussi d’autres disciplines, à l’exemple des exhibitions sur sable de motos et de véhicules tout-terrain. «Ces sports modernes, attractifs, sont devenus les plus populaires et attirent de plus en plus de monde dans le Sud», poursuit notre interlocuteur. Le sandboard ou la planche de dune est un sport de glisse permettant à l’aide d’une planche de dune de dévaler une pente de sable. Apparenté au snowboard, il repose sur les mêmes principes mais sur du sable. Il a été popularisé au cours des dix dernières années dans les déserts de sable à travers le monde, notamment au Brésil et au Pérou. Dans certaines régions du Sud de l’Algérie, il est en train de gagner du terrain, et est même devenu second sport le plus attractif après le football.
L’endroit idéal pour la pratique de ce sport est le splendide : ‘’Erg d’El Arma’’, dans la commune de Aïn Beïda, fait savoir M. Mekadem. Cet espace désertique, appelé localement Erg-Bouslah protège d’impressionnantes dunes de sable et de dénivelés farineuses, ondulantes et soyeuses, dont la hauteur peut atteindre les 220 m, ce qui les rend tout indiquées pour la glissade.
Ce festival de sandboard domicilié par la wilaya de Ouargla s’assigne comme principal objectif « la promotion des sports sur sable et la lutte contre la délinquance, en réorientant les jeunes vers des activités sportives et culturelles», indique Boubakeur Chethouna, directeur de la DJS. De plus, il se veut être une opportunité pour valoriser les potentialités naturelles et culturelles de la région, en mettant en valeur les potentialités touristiques.