Une peine de réclusion à perpétuité a été prononcée par contumace, dimanche, par le tribunal criminel de Ouargla, à l’encontre des nommés M.H.B et A.F.H pour «détention et transport illicites de drogues à des fins de commercialisation, dans le cadre d’une bande criminelle organisée».
Des peines respectives de 20 ans et de 15 ans de prison ferme ont été également prononcées, dans le cadre de la même affaire, à l’encontre de deux autres personnes B.Y et H.M pour les mêmes griefs, en sus de la confiscation d’un véhicule tout terrain, de trois téléphones portables et une somme de 60.000 DA. L’affaire remonte, selon l’arrêt de renvoi, au mois de juin 2019, lorsque les services de la Gendarmerie nationale de la wilaya de Ghardaïa ont, agissant sur informations faisant état d’un trafic de stupéfiants, intercepté dans un barrage dressé dans la région de Guerrara (Ghardaïa) un véhicule tout terrain suspect, conduit par le nommé Y.B en compagnie de H.M, et à bord duquel a été découverte une quantité de trois (3) quintaux de kif-traité conditionnés dans douze (12) cartons.
Le nommé Y.M a affirmé s’être rendu, en compagnie de H.M, son gendre, et A.F.H qui conduisait un autre véhicule, dans la wilaya de Naâma pour récupérer la marchandise prohibée et l’acheminer vers la wilaya de Ouargla.
Le représentant du ministère public a requis, dans cette affaire, la réclusion à perpétuité pour l’ensemble des mis en cause. n