Quelque 500 logements sociaux de type public locatif (LPL) seront bientôt attribués dans la commune d’Ouargla, a-t-on appris jeudi du Président de l’Assemblée populaire communale (P/APC). Localisé au niveau du quartier Ennasr (périphérie Ouest d’Ouargla), ce nouveau quota entre dans le cadre d’un programme portant sur la réalisation de plus de 5.100 LPL, retenu au titre des plans quinquennaux 2005-2009 et 2010-2014, a précisé à l’APS Abdelhamid Djezzar, en marge de journées «Portes-ouvertes» organisées à l’occasion de la célébration du 50e anniversaire de la naissance de la commune en Algérie (1967 -2017). L’opération relative à l’étude des dossiers des demandeurs de logements, dont le nombre total a atteint les 15.000 dossiers, a été déjà entamée par la commission de daïra, pour établir les listes des futurs bénéficiaires, a-t-il ajouté lors de ces journées placées sous le signe de signe « Développement local et Investissement ». Selon M. Djezzar, ce quota s’ajoute à 630 logements de même type, ainsi que 1.070 autres inscrits dans le cadre du programme de Résorption de l’habitat précaire (RHP), qui ont été distribués au cours des cinq dernières années sur le territoire de la commune. La commune de Ouargla a bénéficié, à la faveur de financements dégagés du Budget communal (BC) et du Programme communal de développement (PCD), d’une série d’opérations dans divers secteurs, surtout ceux ayant un lien avec le cadre de vie du citoyen, a-t-il aussi fait savoir. Il s’agit, entre autres opérations susceptibles d’impulser la dynamique de développement et de réponde aux préoccupations d’une population d’environ 148.000 habitants, de renforcer les réseaux d’eau potable et d’assainissement, en plus de l’extension de l’éclairage public, le revêtement de routes et l’aménagement urbain, selon le P/APC. Sur un autre registre, et dans le cadre de la modernisation de l’administration, des moyens humains et matériels ont été mobilisés par la commune de Ouargla, à travers ses 10 annexes, pour assurer aux citoyens un bon service public, permettant d’obtenir notamment leurs documents biométriques (passeports et cartes d’identité) dans de brefs délais, a expliqué M. Djezzar. S’agissant de la promotion de l’investissement, une centaine de projets, versés dans différents créneaux de l’activité économique, dont les travaux publics, les services, le tourisme et l’industrie, ont été localisés sur une superficie de plus 202 hectares, à travers le territoire de la commune, a-t-il poursuivi. Inaugurées par les autorités de la wilaya, ces journées Portes ouvertes, qu’abrite la Maison de la culture Moufdi Zakaria durant cinq jours (18-22 janvier), ont pour objectif de se rapprocher du citoyen et lui permettre de s’enquérir de la situation actuelle du développement local, selon les organisateurs. n