Plus de 168 participants participent à la 3e édition des Olympiades nationales des activités des jeunes, qui ont débuté le 26 jusqu’au 29 décembre courant, dans la wilaya de Ouargla, a-t-on appris, auprès du chef de service des activités à la direction locale de la jeunesse et des sports (DJS), Bencheikh Laïd. Le lancement a eu lieu jeudi après-midi au niveau de la Maison de jeunes Mostapha-Ben Boulaïd, située dans la cité Abdelkader-Chorfa.
Selon la même source, 29 wilayas ont confirmé leur participation à cet événement national. Le nombre a dépassé les 168 jeunes à raison de 6 participants par wilaya. Les participants se disputeront dans quatre activités, le calcul mental japonais (Soroban), les jeux d’échecs, la musique de guitare et le monologue.
Le lancement des compétitions a été reporté d’un jour à cause des cérémonies mortuaires et de condoléances au général Gaïd Salah, qui ont été organisées à travers les espaces publics à Ouargla, notamment sur la place communale Sahet 27-février-1962, qui devait abriter la cérémonie de lancement. Les compétitions se dérouleront dans la maison de jeunes Mostapha-Benboulaïd (cité Sidi Abdelkader-Chorfa), à l’Institut de formation supérieure des cadres de la jeunesse Mechri-Ahmed et au niveau de l’Office des établissements de jeunes (Odej).
Le programme comprend en plus des compétitions, un côté académique composé d’ateliers et d’un symposium sur la dynamisation du calcul avec le bouclier (Soroban) dans les établissements de jeunesse. Des sorties touristiques sont aussi organisées en l’honneur des participants pour leur faire découvrir la région, notamment les dunes de sable de Aïn Beïda, le vieux marché des pierres anciennement appelé Souk Lahdjar.
Selon M. Bencheikh, ces Olympiades, organisées et financées par le ministère de la Jeunesse et des Sports, permettent l’émergence de nouveaux talents créatifs et visent l’encouragement de la créativité éducative et culturelle, la concurrence entre les jeunes ainsi le renforcement de l’esprit patriotique en milieu de jeunes.
A rappeler qu’en 2018, près de 150 participants provenant de 26 wilayas ont participé aux Olympiades.

Adrar
Le Touat fait son cinéma
Plus d’une vingtaine de documentaires et de courts métrages seront projetés lors des cinquièmes journées cinématographiques «Cinéma-Touat», lancées jeudi à la salle de cinéma «Afrah» d’Adrar. Initiée en coordination avec la coopérative «Açil» pour la culture, cette manifestation (26-29 décembre) s’assigne comme objectifs la promotion de l’action culturelle, notamment en milieu des jeunes amateurs ainsi que la promotion de cet espace dédié à encourager les talents artistiques locaux et autres issus des différentes régions du pays, a indiqué le directeur de la maison de la culture Abdelkader Benhamou. Un jury composé des producteurs cinématographiques a été désigné pour évaluer les œuvres des participants, a indiqué le chef de la communication auprès de cette coopérative, Ahmed Dalil. L’édition a été marquée par l’introduction du cinéma « mobile » pour mettre en relief, à la faveur de neuf documentaires, le développement qu’a atteint l’exploitation des nouvelles technologies de l’information et de la communication dans la production cinématographique, ont indiqué les organisateurs.
Cet événement donnera également lieu à l’organisation des ateliers de formation au profit d’une trentaine de stagiaires dans la l’écriture, le scénario, la mise en scène, des techniques de montage, effets sonores et visuels, ainsi qu’un atelier sur la production des dessins animés.