Plus de 100 repas chauds à emporter sont distribués quotidiennement, au moment de la rupture du jeûne, aux usagers de la route à Ouargla, a-t-on appris mardi auprès des organisateurs de cette action caritative. La stratégie adoptée cette année, notamment suite à la fermeture des restaurants «Rahma» en raison de la pandémie de Covid-19, consiste à distribuer des repas complets, composés notamment de lait et de dattes, d’une soupe, d’un plat principal et d’un dessert, au profit des usagers de la route au niveau des principaux axes routiers, tels que l’intersection Ouargla, Hassi-Messaoud et Touggourt et au niveau de la RN-49 à la sortie d’Ouargla en allant vers la wilaya de Ghardaïa, a affirmé la chargée de communication au comité local du Croissant-Rouge algérien. Organisée conjointement par le Croissant rouge algérien (CRA) et la direction de l’Action sociale et de la Solidarité (DASS) de la wilaya d’Ouargla, en collaboration avec d’autres secteurs, tels que le Tourisme et l’Artisanat ainsi que la Formation et l’Enseignement professionnels, l’initiative a été lancée le 10 mai dernier et se poursuivra tout au long du mois sacré, a indiqué Djemaâ Mrabet.
Comme de coutume, le CRA se mobilise à l’occasion du Ramadhan afin de venir en aide aussi aux familles nécessiteuses, en leur offrant des colis alimentaires, a-t-elle ajouté. Depuis le début de la crise sanitaire, coïncidant avec le mois du Ramadhan, les services de la wilaya ont distribué des aides alimentaires aux familles habitant dans les zones d’ombre. Initiée en coordination avec plusieurs donateurs, l’opération a pour objectif de prendre en charge les catégories vulnérables et les familles démunies dans les zones d’ombre et celles ayant besoin d’accompagnement en cette période de confinement préventif, a précisé le directeur de la DASS, Abdellatif Beggas. L’opération intervient en application des instructions des hautes autorités du pays visant à mettre en place un dispositif permettant de prendre en charge les citoyens en vue d’atténuer les répercussions socio-économiques des mesures de confinement instaurées dans le pays pour endiguer la propagation du nouveau Coronavirus, a-t-il souligné. Selon M. Beggas, cette période a été marquée également par une opération de regroupement et l’acheminement des personnes sans-abri vers un centre d’hébergement, dans le cadre des mesures de protection de cette catégorie vulnérable du… n