Plus de 1.600 cas de cancer de différents types ont été enregistrés à travers la wilaya de Ouargla sur la période 2014-2018, a-t-on appris mardi auprès de l’établissement public hospitalier EPH-Mohamed Boudiaf d’Ouargla. La plupart de ces cas se répartissent entre les cancers du sein, du col de l’utérus et de l’appareil digestif chez les femmes, de la prostate, des poumons et du colon chez les hommes, et la leucémie chez l’enfant, a indiqué à l’APS le médecin assistant en oncologie de l’hôpital, Hocine Bouaziz. Selon le registre de santé concernant la pathologie du cancer (arrêté annuellement), le cancer du sein vient en tête, en termes de prévalence, avec un taux avoinant les 48%, suivi du cancer de la prostate (24%), du poumon et du rectum (15%) et du colon (10%), a-t-il détaillé en faisant état aussi de 22 cas de cancer, en majorité de la leucémie, chez l’enfant. Pour une bonne prise en charge médicale de ces pathologies et l’atténuation des souffrances des patients, le service de médecine nucléaire de l’EPH Mohamed Boudiaf de Ouargla va recevoir un nouvel accélérateur dans les prochains jours, ce qui permettra d’améliorer l’accueil du nombre croissant de malades et de réduire la durée des attentes, a ajouté le Dr. Bouaziz. Du reste, le volet sensibilisation sur l’importance de la prévention et la lutte contre cette pathologie lourde et l’atténuation des souffrances des malades demeurent la préoccupation majeure de nombreuses associations locales activant dans le domaine de l’accompagnement et de l’aide au cancéreux. A ce titre, l’association «Menbaa El-Hayet» des sages-femmes et l’association caritative «Ahbab El-Marid» organisent depuis le début du mois en cours, à l’occasion du mois rose, une caravane de sensibilisation et de prévention du cancer du sein, pilotée par une équipe médicale constituée de médecins-généralistes, de sages-femmes et d’infirmières, qui assurent des consultations gratuites aux femmes au niveau des différentes structures de santé de proximité. L’initiative vise un dépistage précoce de la maladie pour garantir les chances de guérison, selon les organisateurs.n