La production de dattes pour l’actuelle saison de 2020 a atteint 1 457 930 quintaux, dont 60% Deglet-Nour, a-t-on appris de la Chambre d’agriculture d’Ouargla, soit une augmentation de plus de 300 000 quintaux par rapport à l’an dernier (1,1 million). Ainsi, Ouargla est classée en troisième position parmi les wilayas productrices de dattes, en quantité et en qualité.
La production de dattes est consommée pour une grande partie à l’intérieur du pays. Par contre, une partie de la production locale, notamment les dattes sèches comme le «sifi» et «deglet nour blanche», passe les frontières par voie illégale ou fait objet de troc avec les pays sahéliens, Mali et Niger surtout. Les dattes tendres sont exportées par trois usines, deux à Touggourt et une à Ouargla. ,Cette dernière jouissant de la plus grande capacité exportatrice, exporte les dattes vers l’Europe, notamment l’Allemagne, explique le président de la Chambre d’agriculture d’Ouargla, Okba Choukri Bouziani.
La wilaya d’Ouargla dispose d’une richesse phoenicole estimée à 2,6 millions de palmiers-dattiers, dont 2,1 millions de palmiers productifs, répartis sur une superficie estimée à 22 142 hectares, révèle Okba Choukri Bouziani, qui ajoute que le nombre de phoeniculteurs, agriculteurs spécialisés dans la culture du palmier-dattier, a atteint 13 000. Selon ce dernier, 34 variétés de dattes sont recensées dans la wilaya d’Ouargla. n